Le service de gaming dans le cloud de Google n’aura finalement pas tenu bon : Google Stadia va fermer ses portes en janvier 2023.

C’est un coup de tonnerre prévisible, mais qui résonne quand même fort dans le monde de la tech : Google va abandonner définitivement Stadia, son service de jeux vidéo dans le cloud sur lequel il misait tant il y a encore quelques années.

La multinationale a donné quelques explications dans un billet de blog publié le 29 septembre 2022, signé Phil Harrison, vice-président de Stadia : « Bien que l’approche de Stadia en matière de streaming de jeux pour les consommateurs ait été construite sur une base technologique solide, elle n’a pas gagné l’adhésion des utilisateurs et utilisatrices que nous attendions. Nous avons donc dû prendre la décision difficile de commencer à mettre fin à notre service de streaming Stadia

Les joueurs et joueuses pourront utiliser le service jusqu’au 18 janvier 2023.

Google va proposer un service de remboursements pour toutes celles et ceux qui ont investi dans Stadia à travers la manette ou encore les packs Founders Edition et Premiere Edition. Les joueurs pourront garder leur matériel et ne seront pas obligés de le renvoyer.

Google Stadia // Source : Louise Audry pour Numerama
On adorait jouer à Google Stadia, service malheureusement méconnu // Source : Louise Audry pour Numerama

L’histoire d’une mayonnaise qui n’a pas pris

Google assurait pourtant en juillet 2022 que son service Stadia allait continuer : « Stadia ne va pas fermer. Soyez assurés que nous allons toujours ajouter de nouveaux jeux à la plateforme ainsi qu’à l’abonnement Stadia Pro », avait tweeté l’entreprise. Pourtant, de plus en plus d’observateurs pointaient l’absence de communication de la multinationale sur le sujet, malgré l’énorme potentiel du service. Au début de la même année, Google s’était vexé lorsqu’un média avait annoncé la mort de Stadia.

En février dernier, nous vous racontions pourquoi le service de cloud gaming était le meilleur actuellement, alors même qu’il était en train de tomber dans l’oubli.

Selon Phil Harrison, la technologie utilisée pour Stadia va être réutilisée au sein du groupe, notamment pour YouTube ou Google Play, ou en matière de réalité augmentée. « De nombreux membres de l’équipe Stadia poursuivront ce travail dans d’autres parties de l’entreprise. Nous sommes très reconnaissants pour le travail révolutionnaire de l’équipe et nous sommes impatients de continuer à avoir un impact sur les jeux ainsi que sur d’autres industries en utilisant la technologie fondatrice de streaming Stadia », a-t-il conclu.