Le dernier épisode de la saison 1 d’Ahsoka met en scène Ezra Bridger avec un sabre laser. Si vous vous souvenez de ce personnage du temps de la série d’animation Rebels, certaines choses ont changé. Et non sans raison.

Ahsoka est diffusée en exclusivité en France sur Disney+ depuis le 23 août 2023. Vous pouvez vous abonner de plusieurs façons :

Les roses sont rouges, les violettes sont bleues, et les sabres laser dans Star Wars peuvent prendre des teintes bien différentes. Dans la série Ahsoka, on a vu des lames de plusieurs couleurs : blanches pour Ahsoka Tano, verte pour Sabine Wren, oranges pour Baylan Skoll et Shin Hati, et rouge pour Marrok. On a même vu du bleu à l’occasion d’un flashback.

Il y a justement du changement dans le dernier épisode de la saison une. Pas une nouvelle couleur inédite, mais plutôt une évolution chromatique qui traduit la progression d’un personnage. On parle ici d’Ezra Bridger, dont la trace a été retrouvée par Ahsoka et Sabine. Par le passé, il avait une lame verte. Elle est bleue désormais. Et, ce n’est pas un hasard.

La suite contient des spoilers.

Attention, spoilers !  // Source : Numerama
Attention, spoilers ! // Source : Numerama

Un nouveau sabre laser bleu pour Ezra

L’épisode huit, qui conclut la première saison, met donc en scène Ezra en pleine fabrication d’un sabre laser, sous le regard du droïde Huyang. Au moment de l’allumer pour la première fois, c’est une colonne bleue qui jaillit du manche, et non verte. Ezra utilisait une autre couleur autrefois, du temps où il était l’élève du chevalier Jedi Kanan Jarrus. C’était le vert.

Ce changement s’analyse de trois manières : il y a une raison scénaristique. Il y a aussi une explication symbolique. Il y a enfin une motivation visuelle.

Sur un plan narratif, Ezra rend hommage à son maître mort durant Rebels, la série d’animation se passant une décennie avant Ahsoka. Cela se voit à la couleur de la lame, bien entendu (Kanan Jarrus avait un sabre laser bleu), mais aussi à la forme du manche. La garde est effectivement similaire, avec un disque de métal à la base du segment duquel émerge le laser.

sabre ezra
Une lame bleue, comme ses yeux. // Source : Lucasfilm

D’ailleurs, un dialogue entre Huyang et Ezra révèle que cette pièce est en fait une copie conforme de celle utilisée par Kanan. Le droïde indique avoir fait usiner deux exemplaires. Celui-ci aurait dû revenir à Kanan, en cas de maintenance, mais avec les circonstances, c’est normal qu’Ezra récupère cette autre pièce. Ce qui, bien sûr, touche le jeune homme.

Le passage à la couleur bleue a aussi un motif symbolique. D’abord, Ezra ayant suivi l’enseignement Jedi, les possibilités étaient limitées grosso modo à bleu ou vert (il y a quelques exceptions, mais ne constituent pas la règle principale). Or, on associe au vert soit la bleusaille, soit la sagesse. Tandis que le bleu est plutôt vu comme le signe que le Jedi est intrépide.

Cela se reflète avec certains Jedis : Yoda, Qui-Gon Jinn et Luke Skywalker dans Le Retour du Jedi utilisent une lame verte. Or, ce sont des profils qui manifestent une certaine hauteur de vue. À l’inverse, Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker et Rey ont eu entre les mains une lame bleue, pour refléter une bravoure plus prononcée, ou du moins une propension à aller davantage au contact.

sabre laser ahsoka
United colors of Star Wars. // Source : Lucasfilm

Ces attributs que l’on associe aux couleurs des sabres sont en partie officieuses et il existe parfois des contre-exemples. Cependant, le changement du vert au bleu peut aussi être une manière de simplement traduire la progression personnelle d’Ezra. Il a pris dix ans et, comme d’autres avant lui, les circonstances l’ont amené à changer d’arme. Ahsoka est un autre exemple.

Dernière raison que l’on peut envisager pour des raisons de lisibilité de certaines (futures) scènes d’action : donner à Ezra une couleur propre, distincte du vert de Sabine. Cela n’aurait pas été dramatique en soi — après tout, Obi-Wan et Anakin avaient deux sabres bleus quand ils se sont affrontés dans l’épisode III. Mais c’est toujours plaisant d’avoir beaucoup de couleurs de sabres.

Source : Montage Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.