Une scène dans l’épisode 6 de The Mandalorian montre de nombreux droïdes à l’écran. Beaucoup sont reconnaissables. Mais il y a un modèle en particulier que vous avez peut-être déjà croisé.

C’est une scène qui n’est pas forcément évidente à décortiquer, surtout si l’on ne suit la série que d’un œil. Dans l’épisode six de la troisième saison de The Mandalorian, il y a pourtant un passage qui vous interpellera peut-être. Parmi tous les droïdes qui apparaissent à l’image, il y en a un que vous avez sans doute déjà vu « en vrai ». Oui, « en vrai ». On vous explique.

Mais avant cela, un conseil : regardez l’épisode d’abord. Et si vraiment vous n’avez pas saisi à quel droïde nous faisons référence, revenez donc nous voir.

Attention, la suite de l'article contient des spoilers // Source : Numerama
Attention, la suite de l’article contient des spoilers // Source : Numerama

Le même type de droïde que celui dans Star Tours, l’attraction Disney dédiée à Star Wars

Comment s’abonner à Disney+ pour voir Star Wars

Disney+ est disponible en France  :

L’épisode six de The Mandalorian est centré sur une enquête que mènent Din Djarin, alias le Mandalorien, et son alliée, Bo-Katan Kryze. Leurs investigations les conduisent à un bar manifestement fréquenté que par des droïdes. Bien sûr, plusieurs modèles sont facilement identifiables. Certains viennent de la trilogie, d’autres de la prélogie.

On ne vous fera pas l’affront de dire qu’il y a des droïdes de combat B1 et B2, ni que l’on croise des droides astromech, médicaux et protocolaires. Non, ce ne sont pas ceux-là qui nous intéressent. Le modèle sur lequel on souhaite s’attarder est un droïde que vous avez peut-être déjà croisé. Comment est-ce possible ? Grâce aux parcs d’attraction de Disney.

Si vous avez déjà fait une visite à Disneyland, vous avez sans doute fait un saut à Star Tours (une attraction remplacée par Star Tours: The Adventures Continue au début des années 2010). Le manège vous mettait dans la peau d’un touriste de l’espace en train d’embarquer dans un spatioport. On croisait alors plusieurs droïdes avant de monter à bord du StarSpeeder 3000.

droides RX-24
Les deux droïdes RX-24, autour d’une table, en train de siroter du lubrifiant. // Source : Capture d’écran

Or, cette navette était pilotée par un droïde modèle RX-24. Exactement celui qui se trouve dans la scène du bar dans The Mandalorian. Impossible de le manquer, avec ses deux yeux circulaires oranges, sa tête caractéristique et sa « bouche » en forme de rond. Si vous vous souvenez de Star Tours, vous savez que le droïde du StarSpeeder 3000 était un sacré casse-cou.

Bien sûr, le droïde RX-24 de Star Tour n’est pas un vrai droïde. C’est un automate avec un nombre restreint de mouvements programmés, calés selon le déroulement de l’attraction. Idem pour ses interventions orales. Rien de ce qu’il dit n’est spontané. S’adresser à lui ne donnait rien — sauf à vous faire passer pour un curieux personnage parmi les autres badauds du manège.

RX-24 Star Tours
Votre pilote préféré dans Star Tours. // Source : Peter Lee

C’est un clin d’œil amusant à l’une des attractions les plus appréciées des parcs Disney, même si ce n’est pas la première fois que l’on voit des droïdes RX-24 dans l’univers de Star Wars. On retrouve un autre exemplaire dans la série Rebels par exemple. Dans la série, il est baptisé R-3X et surnommé Rex. Selon le lore, R-3X était bel et bien le pilote du StarSpeeder 3000.

D’après le site officiel, Rex a été reprogrammé pour devenir DJ à la cantina d’Oga. On dit aussi de lui qu’il a été pilote de cargo pour l’Alliance et qu’il a été présent lors de la bataille de Jakku, une planète qui apparaît dans le septième long-métrage, le Réveil de la Force. On ne sait pas, en revanche, si Rex connait ses homologues du bar visité par le Mandalorien.

DJ Rex
« Faites du bruiiit ! » — DJ Rex. // Source : Lucasfilm
Source : Montage Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.