CD Projekt Red a décidé de faire l’impasse sur la PS4 et la Xbox One. L’extension Phantom Liberty de Cyberpunk 2077 n’est pas annoncée pour ces consoles.

Phantom Liberty sera donc le nom de la première extension de Cyberpunk 2077. Son studio de développement, CD Projekt Red, a annoncé la nouvelle au cours d’un évènement survenu le 6 septembre. À cette occasion, un premier aperçu de Phantom Liberty a été donné. On explore à cette occasion de nouveaux lieux dans Night City, la cité fictive et dystopique si familière à V.

Cyberpunk 2077 Phantom Liberty sortira en 2023

On ne sait pas grand-chose de cette extension, qui est promise pour 2023 — une date vague, mais qui au moins permettra au studio de ne pas se retrouver dans la situation inconfortable de devoir repousser une date plus précise, mais qu’il est obligé de repousser. C’était ce qui s’était produit pour Cyberpunk 2077 et on devine que CD Projekt Red ne veut pas revivre ça.

Le teaser apporte toutefois une indication notable. La PS4 et la Xbox One n’ont pas le niveau pour l’extension. La preuve : ces deux consoles ne sont pas mentionnées par le studio. Phantom Liberty est attendu sur PC, PlayStation 5, Stadia et les Xbox Series X et Series S. Vous avez une console de la génération précédente ? Changez-en ou jouez sur PC.

Cyberpunk 2077
Une des premières scènes de Cyberpunk 2077. // Source : Delyth Angharad

Ce sera peut-être une source de vive déception pour les joueurs et les joueuses ayant une PS4 et une Xbox One. Mais c’est leur faire grâce d’un portage bâclé sur des consoles qui n’ont pas les composants et les performances pour faire tourner un tel monde ouvert, avec un niveau graphique satisfaisant. Les versions PS4 et Xbox One sont immondes et Sony déconseille d’ailleurs d’y jouer.

Si CD Projekt Red a enfin compris que Cyberpunk 2077 n’a pas sa place sur PS4 et Xbox One, la remise en état du jeu continue d’être un sacré chemin de croix pour le studio. Le titre finira un jour par donner pleinement satisfaction, une fois les patchs et les correctifs déployés. C’est en tout cas la promesse de l’éditeur. Mais il y a encore du chemin à faire.