The Last of Us Part I n’est pas un jeu vidéo qui épargne son casting. La preuve avec toutes ces morts marquantes.

The Last of Us Part I est une expérience qui se sert de l’horreur et de la violence pour donner de l’épaisseur et de l’authenticité à son récit post-apocalyptique. Les développeurs de Naughty Dog ne veulent faire aucune concession pour dépeindre un monde dans lequel personne ne veut vivre. Et, où les morts, regrettables ou non, s’accumulent.

À l’occasion de la sortie du remake de The Last of Us I sur PlayStation 5, le 2 septembre 2022, on a décidé de se remémorer les disparitions les plus marquantes dans le jeu. Certaines sont profondément tristes, d’autres sont plus symboliques. Elles ont un point commun : elles servent toutes à raconter quelque chose.

Attention, cet article intègres des spoilers sur l’histoire de The Last of Us.

Les 8 morts les plus marquantes de The Last of Us Part I

1 – Sarah

The Last of Us Part I est un jeu vidéo d’une cruauté inouïe. Il se révèle même impitoyable avec les membres du casting. Comme dans Game of Thrones, tout le monde peut y passer. Même les enfants. À ce titre, l’introduction a de quoi vous tirer quelques larmes, puisqu’elle se termine par la mort surprise de Sarah, la fille de Joel — héros de l’aventure. Elle prend quelques balles perdues alors que son père tente de négocier avec un soldat, qui a reçu l’ordre de tirer à vue pour éviter qu’une pandémie ne se propage.

The Last of Us Part I
La mort de Sarah dans The Last of Us Part I. // Source : Capture PS5

2 – Tess

Partenaire de Joel, Tess nous accompagne pendant de longues minutes. Comme Joel, Tess fait ce qu’elle peut pour survivre dans un monde qui ne donne pas envie, où seule la loi du plus fort fait foi. Malheureusement, elle subira le même destin que nombre de personnes : une morsure entraînant une contamination inévitable et un sacrifice courageux pour protéger son ami.

The Last of Us Part I
Tess dans The Last of Us Part I. // Source : Capture PS5

3 – Frank

On ne sait pas grand-chose de Frank. Pire, on ne l’a jamais vu de son vivant. Mais, il est lié à l’un des protagonistes croisés par Joel et Ellie pendant leur voyage : Bill. L’écriture subtile de The Last of Us Part I nous fait comprendre que Bill et Frank étaient amants. Avec cette histoire, Bill veut faire comprendre à Joel qu’il est préférable de ne pas s’attacher. À noter que Naughty Dog a été salué par l’association GLAAD (Gay & Lesbian Alliance Against Defamation) pour cette représentation d’un personnage gay à la fois « complexe » et « unique ». Voilà pourquoi on veut se souvenir de la mort de Frank.

The Last of Us Part I
La mort de Frank dans The Last of Us Part I. // Source : Capture PS5

4 – La première personne tuée par Ellie

Encore un personnage dont on ne sait rien. C’est même encore pire que Frank, étant donné qu’il s’agit d’un ennemi lambda. Ici, ce n’est pas l’identité du cadavre qui prime, mais le point de bascule qu’il représente. C’est la première victime d’Ellie, qui veut protéger Joel et doit désormais vivre avec le sentiment de culpabilité à un âge où l’on devrait encore moins vivre ces horreurs. Surtout, elle sait qu’elle est capable de tuer.

The Last of Us Part I
Le personnage tué par Ellie dans The Last of Us Part I. // Source : Capture PS5

5 – Sam & Henry

Sam et Henry sont deux frères avec qui Joel et Ellie partagent un bout de l’aventure. Très vite, on leur prédit un destin funeste. Sam, 13 ans, se fait mordre et, dans un excès de rage incontrôlée, s’attaque à Ellie. Alors que Joel pointe logiquement son arme sur l’adolescent condamné, Henry préfère s’en charger lui-même. Avant de se tirer une balle dans la tête…

The Last of Us Part I
L’un des deux frères s’attaquant à Ellie dans The Last of Us Part I. // Source : Capture PS5

6 – David

Personne ne regrettera David, individu qui joue à l’homme accueillant avec Ellie quand elle part en quête de médicaments pour Joel. Sauf qu’il révèle très vite son identité, à savoir le chef d’un groupe qui n’hésite pas à recourir au cannibalisme pour survivre. Sa vie prend fin dans une violence outrancière, avec Ellie qui lui matraque le visage à l’aide d’une machette, jusqu’à finir en sanglots. Là encore, c’est une bascule pour l’héroïne.

The Last of Us Part I
David dans The Last of Us Part I. // Source : Capture PS5

7 – Marlene

Marlene est une membre du groupe des Lucioles. C’est elle qui demande à Joel d’accompagner Ellie à l’extérieur de Boston. Elle connaît le secret de l’adolescente, immunisée contre le virus qui a éradiqué une bonne partie de la population. Elle sait aussi que son sacrifice est nécessaire pour peut-être trouver un vaccin. C’était sans compter l’égoïsme, légitime, de Joel. Il voit en Ellie la fille qu’il a perdue et refuse par conséquent de s’en séparer. Marlene cherche à lui faire entendre raison jusqu’au bout. En vain et au péril de sa vie.

The Last of Us Part I
Marlene dans The Last of Us Part I. // Source : Capture PS5

8 – Le docteur qui veut opérer Ellie

À première vue, cette mort est anodine. Du moins, après avoir terminé The Last of Us Part I, on ne se souvient pas d’avoir tué un médecin (celui qui doit mener une opération mortelle sur Ellie). Il est en réalité lié aux événements narrés dans The Last of Us Part II, plus particulièrement à un personnage très important de la suite (on ne vous en dira pas plus).

The Last of Us Part I
NSFW // Source : Capture PS5

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.