Un appel a été lancé ce jeudi 24 février pour soutenir financièrement l’armée ukrainienne. Une demande d’aide qui s’adresse d’abord à la diaspora.

C’est une initiative qui témoigne aussi de la situation désespérée dans laquelle se trouve l’Ukraine depuis le 24 février, avec l’invasion militaire de son territoire par l’armée russe. Via un message publié avec le compte officiel représentant le pays sur Twitter, les autorités ont invité les internautes à effectuer un don pour soutenir l’effort de guerre du pays.

L’initiative apparaît très inhabituelle, mais n’est pas unique. Elle existe aussi dans d’autres pays, comme aux États-Unis et en Israël, avec des possibilités de versements ponctuels ou réguliers. Mais les circonstances dans lesquelles l’appel ukrainien se fait sont exceptionnelles, car le pays subit un envahissement de son territoire, avec une menace sur la capitale.

Des dons en dollars, en euros… ou en roubles

Selon la page officielle (qui est administrée par le ministère ukrainien des Affaires étrangères) détaillant les coordonnées bancaires à utiliser pour faire son don, les sommes collectées visent à financer l’achat de matériel et pour les besoins de l’armée en soutien technique et médical. Les dons qui s’adresseraient aux troupes doivent passer par un autre canal, est-il précisé.

Plusieurs devises sont prises en charge : le dollar américain, l’euro, la livre sterling, le franc suisse, le dollar canadien, le zloty (monnaie polonaise), la couronne tchèque, le dollar australien et, ironie du sort, le rouble. Jamais l’expression « à la guerre comme à la guerre » n’avait paru aussi éclatante avec l’acceptation de l’Ukraine du rouble alors que la Russie l’attaque.

site ukraine
L’appel aux dons concerne la logistique et l’appui médical aux forces, affirme le site officiel de l’Ukraine. // Source : Site officiel de l’Ukraine

L’appel lancé par l’Ukraine résonnera sans doute surtout dans la diaspora, qui est significative surtout en Russie, en Pologne, au Canada, aux USA et au Brésil — on trouve aussi une présence notable ailleurs en Europe, surtout à l’est, ainsi qu’au sein d’anciens morceaux de l’URSS. En France, la présence de la diaspora est évaluée à quelques dizaines de milliers.

L’Ukraine bénéficie déjà, et devrait bénéficier davantage, d’une aide internationale, sur le plan économique d’abord, mais aussi au niveau militaire, avec la livraison d’armes, de véhicules, de matériels et de moyens de communication. Ce soutien des nations occidentales pourrait prendre de l’importance dans les jours à venir, en fonction de l’évolution du théâtre ukrainien.