Vladimir Poutine a lancé des attaques contre l’Ukraine cette nuit : la frontière est visée, mais aussi la capitale Kiev. Le président Emmanuel Macron, président du Conseil de l’Union européenne, a condamné cette invasion.

« La France condamne fermement la décision de la Russie de faire la guerre à l’Ukraine. La Russie doit mettre immédiatement fin à ses opérations militaires » : ce sont les mots d’Emmanuel Macron publiés sur son compte officiel le 24 février 2022 à 8h du matin, soit quatre heures après l’attaque de la Russie lancée contre l’Ukraine.

La France est également à la présidence du Conseil de l’Union européenne, de janvier à juin 2022. L’implication du président français dans cette crise est importante depuis ces débuts : il a tenté, ces dernières semaines, de convaincre la Russie de privilégier la désescalade. Vladimir Poutine n’a pas écouté.

Dans la nuit de mercredi à jeudi 24 février, à 4h du matin, le président russe a lancé une « opération militaire spéciale » en Ukraine, suivie quasi immédiatement de bombardements à l’est de l’Ukraine.

Poutine a-t-il prémédité cette annonce depuis 3 jours ?

Vladimir Poutine a menacé, dans son discours, de « conséquences que vous n’avez jamais connues auparavant dans votre histoire » sur l’Occident, si certains États venaient à réagir.

Les observateurs n’ont pas manqué de remarquer que l’annonce de jeudi du président russe observait, dans la forme, de très nombreuses similitudes avec son allocution… de lundi, trois jours plus tôt. L’homme politique porte par exemple exactement les mêmes habits, dans le même décor.

Les métadonnées de la vidéo diffusée le 24 montreraient, cependant, que la vidéo ait bien été créée le jour même, le 24/02 à 3h30 du matin, comme Numerama a pu le confirmer avec l’aide de plusieurs confrères. Ces éléments ne peuvent donc pas montrer que la vidéo de Poutine aurait été enregistrée trois jours plus tôt.

L’erreur viendrait du média Novaya Gazeta, qui aurait analysé la mauvaise vidéo, datant du 21 février : on voit sur la capture publiée que le fichier dure 55 minutes (comme l’allocution du 21 février), or la vidéo du 24 février ne dure que 28 minutes.

Comment bien s’informer sur la guerre entre la Russie et l’Ukraine

Il peut être difficile, en ces instants chaotique, de trouver de l’information de qualité en ligne sur la crisse russo-ukrainienne, d’autant plus alors que les raisons mêmes invoquées pour cette invasion reposent sur des motifs vraisemblablement fallacieux.

Voici quelques conseils pour bien s’informer sur la guerre entre la Russie et l’Ukraine sur Internet.