Les archives nationales étudient la manière dont elles vont pouvoir publier les anciens tweets de Donald Trump, alors que son compte a été définitivement supprimé de Twitter. Le réseau avait déjà dit qu'il ne rouvrirait pas un accès public à ces messages.

Les tweets de Donald Trump avaient donné des sueurs froides à ses conseillers. Maintenant, ils sont devenus un casse-tête pour les archivistes, révèle Politico dans une enquête du 7 avril 2021.

Habituellement, la National Archives and Records Administration élabore une version archivée des comptes personnels et institutionnels de certains officiels américains de haut rang. Elle l’a d’ailleurs déjà fait pour plusieurs anciens membres de la présidence Trump tels que l’ancien chef de cabinet Dan Scavino(@Scavino45) ou l’ex-porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Huckabee Sanders (@SHSanders45). Cette version archivée de leur compte Twitter reste non seulement accessible aux membres du réseau social mais ces derniers ont toujours la possibilité de liker, commenter ou transférer ces anciennes publications.

Mais dans le cas de Donald Trump, l’affaire est plus complexe. L’ancien président américain a en effet été banni de Twitter le 8 janvier après avoir multiplié les provocations, voire enfreint les règles de la plateforme. Les accusations lancées — sans fondement — par Trump sur de supposées fraudes dans le processus électoral ont créé une situation très instable, qui a notamment mené à la tragique invasion du Capitole.

Le réseau social avait, dans un premier temps, pris le parti d’ajouter des avertissements ou de masquer certains des messages de Trump lorsqu’ils propageaient de fausses informations ou pouvaient s’apparenter à des incitations à la violence. Mais lorsque le président a tweeté qu’il ne « se rendrait pas à l’investiture du 20 janvier de Joe Biden », Twitter a pris la décision de le bannir définitivement du réseau, expliquant dans son communiqué que cette déclaration pouvait être reçue par un certain nombre de ses partisans « comme une confirmation supplémentaire que l’élection n’était pas légitime. »

Donald Trump
Donald Trump // Source : NASA/Bill Ingalls

Twitter, refuse depuis catégoriquement de voir réapparaitre sur sa plateforme les messages de l’ancien président américain. « Étant donné que nous avons suspendu de manière permanente le compte @realDonaldTrump, le contenu de ce compte ne sera ni visible sur Twitter de la manière dont il apparaissait auparavant, ni de la manière dont les comptes administratifs archivés apparaissent actuellement, indique ainsi dans un email, Trenton Kennedy, porte-parole Twitter. Les comptes de l’administration américaine qui sont archivés sur Twitter sont des comptes qui n’enfreignent pas nos règles. »

Il est bien entendu indispensable de conserver des archives des prises de positions et actions des officiels américains, et celles de Donald Trump ne font pas exception. La NARA doit donc s’y prendre autrement. Selon Politico, le processus est en cours et les archivistes fédéraux explorent l’idée de publier le contenu exporté de Twitter sur le site de la librairie présidentielle de Donald Trump.

À noter que même si Twitter refuse que ces tweets soient de nouveau accessibles sur sa plateforme, le groupe aide la NARA à les archiver comme il l’avait fait lors de précédentes transitions présidentielles. Quel que soit l’endroit retenu pour accueillir les archives des publications de Donald Trump, la NARA a précisé que l’objectif était de donner un accès public « à l’ensemble des éléments préservés et capturés (…) y compris les tweets supprimés ou bloqués qui nous ont été transmis. »

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo