La priorité de Disney est de déployer Disney+ à l'international, et non Hulu.

Le déploiement de Hulu à l’international n’aura pas lieu avant 2021, et ce, malgré les rumeurs de lancement imminent qui se sont répandues depuis quelques semaines dans les médias français. Bob Iger, le CEO de Disney, a confirmé que la multinationale allait avant tout se focaliser sur l’expansion de Disney+, au cours de son appel aux actionnaires le 4 février, pour présenter les résultats financiers de l’entreprise au premier trimestre de 2020.

«  La priorité, c’est Disney+ », a-t-il lancé, « On doit se focaliser là-dessus. Nous planifions de sortir Hulu probablement en 2021, après le lancement à l’international de Disney+. » L’année 2020 sera donc centrée sur la nouvelle plateforme de vidéo à la demande (SVOD) de Disney, et non sur Hulu.

Hulu arrive « probablement » en Europe en 2021

Hulu est un service de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) américain qui a 30 millions d’abonnés payants répartis entre les États-Unis (très majoritairement) et le Japon. Il propose de nombreux contenus « froids » de catalogue, mais a pris une ampleur importante en 2017 en diffusant The Handmaid’s Tale, l’adaptation en série du livre de Margaret Atwood. Elle a également sauvé la série The Mindy Project il y a quelques années, et diffuse des productions originales ambitieuses comme Ramy.

The Handmaid’s Tale // Source : Hulu

Outre atlantique, Disney a lancé Disney+ depuis le 12 novembre, une offre de SVOD à 6,99 dollars par mois qui donne, entre autres, accès au catalogue Disney, Pixar, Marvel et Star Wars. Mais la firme de Mickey a aussi proposé une offre commune qui regroupe, dans un seul abonnement, les offres Disney+ (plus familial), ESPN+ (sport) et Hulu (plus adulte), pour 12,99 dollars par mois.

Depuis quelques semaines, une rumeur enflait à la suite de plusieurs déclarations de cadres français de l’audiovisuel bien informés : « Il y a Hulu qui va arriver  », avait par exemple lâché Alain Weill, patron d’Altice, au micro de France Inter début janvier 2020. Pourtant, Disney n’avait jamais confirmé ou infirmé ces informations.

À présent, les intentions de la multinationale sont plus claires : Hulu n’arrivera pas en Europe en 2020, et son lancement en 2021 est seulement « probable ». Disney+, en revanche, est attendu à partir du 24 mars dans une partie de l’UE, dont la France,  Royaume-Uni, l’Irlande du Nord, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, la Suisse et l’Autriche. La plateforme a pour l’instant 28,6 millions d’abonnés, ce qui est une solide performance pour sa jeunesse — elle a été lancée seulement depuis trois mois, et uniquement dans 5 pays.

Partager sur les réseaux sociaux