Samsung a publié ses derniers résultats financiers. L'occasion de constater que ses smartphones, le Galaxy Note 10 en tête, se vendent bien.

Durant le troisième trimestre de l’année fiscale en cours, Samsung a enregistré un chiffre d’affaires de 48 milliards d’euros et un résultat d’exploitation de 6 milliards d’euros, correspondant à des baisses respectives de 5 et 56 % par rapport à Q3 2018. Dans son bilan financier publié le 30 octobre, la multinationale attribue ces chutes au marché des puces — normalement très rentable.

Fort heureusement pour Samsung, les divisions Display et Mobile parviennent à sauver les meubles. Sans livrer de chiffres précis, le constructeur coréen souligne un très bon lancement pour le Galaxy Note 10, meilleur que celui de son prédécesseur, ainsi que des ventes solides pour la gamme A (à fortes marges). Le Galaxy Fold est évoqué, mais simplement pour se féliciter de proposer un nouveau design.

Samsung Galaxy Note 10 // Source : FrAndroid

Les écrans OLED et les smartphones sauvent Samsung

Samsung s’attend néanmoins à ce que son département mobile souffre un peu plus durant le quatrième trimestre en raison d’incertitudes économiques et de dépenses marketing plus importantes (nécessaires pour soutenir la période des fêtes). Les ventes du Galaxy Note 10 devraient par ailleurs baisser compte tenu de la dissipation de l’effet nouveauté. En se projetant sur 2020, Samsung cible deux axes : le développement de la 5G et les appareils pliables. À ce sujet, il vient tout juste de dévoiler un nouveau concept à clapet.

Sur le marché des écrans OLED, Samsung note une forte demande pour les dalles de petite et moyenne tailles (celles qui alimentent la plupart des smartphones équipés de cette technologie). On sait par exemple qu’Apple s’alimente chez le Sud-coréen pour ses iPhone haut de gamme. Pour 2020, Samsung entrevoit une focalisation sur les écrans flexibles.

Pour terminer, le département Consumer Electronics, qui gère notamment les télévisions, enregistre un chiffre d’affaires en légère hausse (+ 7 %) mais un résultat d’exploitation très stable (- 1,8 %). Samsung évoque une concurrence plus agressive sur les prix (lire : les téléviseurs OLED sont de plus en plus abordables). Préférant toujours se concentrer sur le QLED, le géant asiatique compte miser sur les grandes tailles. En 2020, il pourra également compter sur les Jeux Olympiques et l’Euro de football pour faire monter les attentes sur le renouvellement.

Partager sur les réseaux sociaux