Le Galaxy Fold, premier smartphone pliable de Samsung, connaît un début de carrière difficile. Des problèmes au niveau de l'écran semblent même être à l'origine d'un report de lancement en Chine.

Les commentaires catastrophiques aperçus dans la presse concernant la fragilité de l’écran du Galaxy Fold vont-ils avoir un impact sur les ventes du smartphone pliable de Samsung ? En tout cas, ils ont manifestement un effet sur le plan de bataille marketing concocté par l’entreprise sud-coréenne, puisque la sortie du mobile en Chine est aujourd’hui perturbée.

Samsung Galaxy Fold // Source : Samsung

Report en Chine

C’est ce que signale le site SamMobile. Selon ses informations, la société a décidé de retarder le lancement de son Galaxy Fold dans l’Empire du Milieu. Le motif du report ne serait officiellement pas lié aux incidents relayés dans les médias, mais plutôt à un problème d’organisation avec le lieu préalablement retenu pour inaugurer la carrière commerciale du smartphone en Chine.

Cependant, cette explication peine à convaincre. Le rédacteur en chef de la version chinoise d’Engadget, Richard Lai, signale pour sa part avoir connaissance de deux annulations, respectivement à Hong Kong et à Shanghai, en cette fin du mois d’avril. Les événements ont aussi été reportés à une date ultérieure. Il n’est pas dit quand ils seront reprogrammés, ni d’ailleurs s’ils le seront.

La concomitance entre la vague d’articles montrant la vulnérabilité de l’écran du Galaxy Fold et les annulations décidées par Samsung quelques jours après plaide plutôt pour un coup d’arrêt de dernière minute pour essayer de rattraper ce qui peut encore l’être. On peut imaginer par exemple que l’entreprise va profiter de ce report pour ajouter une notice d’information supplémentaire.

Un problème de design

Le Galaxy Fold souffre d’un problème fondamental de design : le film de protection qui recouvre l’écran pliable a été confondu avec un simple film temporaire que l’on peut enlever sans crainte lorsque l’on déballe pour la première fois son smartphone. Or, ce film de protection a en réalité un rôle bien précis : il ne faut surtout pas essayer de le retirer, sous peine de planter l’affichage.

C’est ce qu’ont constaté plusieurs personnes ayant pu tester le téléphone avant l’heure : certains ont cherché à gratter le film protecteur, qui s’avère être collé plus solidement à l’écran qu’un film standard, à tort. Il y a donc un problème de compréhension sur ce que fait cette couche. Samsung va donc peut-être devoir coller un post-it sur chaque écran pour bien insister qu’il ne faut pas retirer ce film.

Partager sur les réseaux sociaux