Malgré un bilan financier record, Activision Blizzard annonce qu’il va se séparer de 8 % de ses effectifs.

Ambiance. 800 employés d’Activision Blizzard sont en train d’apprendre leur licenciement. Pourtant, le groupe n’a jamais gagné autant d’argent. D’après son bilan financier publié le 12 février 2019, il a observé un chiffre d’affaires record de 6,62 milliards d’euros sur l’année 2018. Ces recettes aboutissent à un bénéfice net de 1,6 milliard d’euros. Insuffisant aux yeux d’Activision Blizzard.

Et, surtout, à ceux de Bobby Kotick, CEO qui ose : « Bien que nos résultats financiers de 2018 furent les meilleurs de notre histoire, nous n’avons pas atteint notre plein potentiel. Pour nous aider à l’atteindre, nous avons procédé à des changements hiérarchiques. Ils devraient nous permettre de saisir les opportunités offertes par le marché, grâce à nos licences fortes, nos capacités commerciales puissantes, nos connexions directes avec des centaines de millions de joueurs et nos employés hyper talentueux ». 

Call of Duty: Black Ops IIII // Source : Activision

Call of Duty: Black Ops IIII

Source : Activision

L’année 2019 devrait être moins bonne

Pourquoi Activision Blizzard doit-il se séparer d’une partie de ses effectifs ? Pour anticiper une année 2019 qui devrait être moins bonne que 2018. La cellule financière s’attend à un chiffre d’affaires de 5,32 millards d’euros. Une baisse qui peut s’expliquer par l’abandon de la franchise Destiny et la possible absence dans le calendrier d’un titre majeur (coucou Diablo 4), au-delà des jeux récurrents (coucou Call of Duty).

Pour économiser de l’argent, le géant américain va couper 8 % de sa masse salariale. Les victimes de cette stratégie appartiennent à des départements non liés au développement. Elles seront accompagnées — financièrement — dans leur transition, selon les informations de Kotaku.

Paradoxalement, Activision Blizzard annonce que le nombre de développeurs travaillant sur les licences phares Call of Duty, CandyCrush, Overwatch, Warcraft, Hearthstone et Diablo augmentera de 20 % durant 2019. En bref, il va se concentrer sur ce qui marche et abandonner les activités peu porteuses ou qui prennent trop de temps à prendre. À l’image de Heroes of the Storm

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.