Amazon annonce le rachat de la société Eero, qui propose des routeurs maillés. De quoi venir concurrencer Google Wifi.

Il y a une bataille qui se profile à l’horizon entre les géants du net dans le secteur de la connectivité à domicile. Lundi 11 février, Amazon a annoncé l’acquisition de la société Eero, qui fabrique des routeurs pour la maison. De facto, cette nouvelle prise du géant du commerce électronique va l’amener à concurrencer Google et son routeur Wi-Fi, qui est disponible en France depuis l’été 2017.

L’acquisition de cette entreprise, fondée en 2014, pour un montant non divulgué s’inscrit dans une succession d’opérations autour des objets connectés et de la domotique.

En octobre 2017, Amazon lançait l’offre Key, qui lui permet d’entrer directement chez ses clients premium pour déposer des colis en leur absence. Deux mois plus tard, Amazon procédait au rachat de Blink, une start-up qui fabrique des sonnettes connectées et des vidéos de surveillance. Puis en avril 2018, la compagnie de Jeff Bezos a mis la main sur Ring, un fabricant de sonnettes connectées.

wifi-wi-fi-reseau-connexion-liaison-sans-fil
Ces symboles vous disent quelque chose ? // Source : Josh Zakary

Réseau maillé

Ce qui intéresse Amazon avec Eero, c’est sa technologie de réseau maillé (« mesh »). Ce n’est pas cette entreprise qui l’a inventée, mais elle s’en sert pour proposer un réseau pair à pair sur le réseau local. Les différents points d’accès répartis dans le foyer — le nombre dépendant de la superficie du domicile à couvrir et la répartition de son agencement — sont mis à contribution pour apporter du sans fil partout.

« Eero utilise plusieurs points d’accès qui fonctionnent ensemble comme un système pour couvrir une maison avec du Wi-Fi domestique simple, fiable et performant », commente à ce propos Amazon. Et d’ajouter que les usagers peuvent ainsi « éliminer les zones mortes, assurer un flux vidéo parfait dans chaque pièce et fournir la bande passante nécessaire à tous les appareils connectés ».

Amazon ne dit rien sur ses projets à moyen terme avec Eero : dans un premier temps, la vente des produits va se poursuivre comme d’habitude, mais c’est surtout l’intégration (éventuelle) de ce matériel avec le reste du catalogue qu’il faudra observer : les enceintes connectées Echo seront-elles équipées avec le savoir-faire d’Eero ? Ou bien les routeurs Eero auront-ils droit à l’assistant vocal Alexa ?

Partager sur les réseaux sociaux