Ce n'est pas un secret : les géants du web et de la tech sont des entreprises généreuses avec leurs employés. Mais lesquelles paient le mieux les juniors ou les seniors ?

Si depuis 2016, les géants du web et des nouvelles technologies connaissent des remous à mesure que leurs modèles d’affaires et leurs cultures d’entreprise sont remis en cause, ils n’en restent pas moins des entreprises très désirables pour quiconque est sur le marché du travail. Elles cumulent en effet des hauts salaires, des avantages et protections qui, dans des pays où des services aussi fondamentaux que la santé et l’éducation ne sont pas pris en charge par l’État grâce aux impôts, attirent aussi bien les juniors que les seniors.

Fin décembre 2018, le site d’agrégation de salaires Levels a publié son classement des entreprises de la tech qui paient le mieux. Ce classement se base sur des statistiques américaines et, contrairement aux autres chiffres que l’on trouve sur le web, a l’avantage de séparer les salaires par niveau — sortie d’école, trois ans d’expérience et cinq ans d’expérience. Les salaires sont hauts aux États-Unis, dans la mesure où tout se monnaie et que ces entreprises sont situées dans des zones urbaines où les prix de l’immobilier flambent. Mais ils montrent à quel point elles sont encore capables de mettre la barre très haut pour recruter les profils d’ingénieurs les plus talentueux.

Les chiffres indiqués comprennent les salaires, les stocks (parts dans l’entreprise) et les bonus.

Uber vs Lyft // Source : Stock Catalog

Sortie d’école

  • Lyft — 236 000 dollars par an
  • AirBnb — 232 000 dollars par an
  • LinkedIn — 210 000 dollars par an
  • Twitter — 185 000 dollars par an
  • Google — 180 000 dollars par an
  • Dropbox — 180 000 dollars par an

On s’étonnera de ne voir qu’un seul des quatre géants souvent cités par les médias dans ce top des salaires en sortie d’école (Google). Le podium est d’ailleurs dominé par Lyft, concurrent de Uber, qui n’a jamais tenté sa chance en France. Les jeunes ingénieurs logiciels auraient donc tout intérêt à voir les opportunités proposées par ces entreprises californiennes.

3 ans d’expérience

  • Lyft — 290 000 dollars par an
  • LinkedIn — 280 000 dollars par an
  • AirBnb — 275 000 dollars par an
  • Google — 260 000 dollars par an
  • Dropbox — 255 000 dollars par an
  • Facebook — 250 000 dollars par an

Pour les profils un peu plus expérimentés, Facebook évince Twitter du top 6, mais Lyft reste largement en tête.

5 ans d’expérience et plus

  • LinkedIn — 430 000 dollars par an
  • Google — 407 000 dollars par an
  • Netflix — 400 000 dollars par an
  • AirBnb — 400 000 dollars par an
  • Facebook — 392 000 dollars par an
  • Uber — 380 000 dollars par an

Pour les postes les plus seniors, on s’aperçoit que le classement change complètement. LinkedIn prend la tête du classement et Netflix et Uber font leur arrivée. On peut tout à fait comprendre ces changements : aujourd’hui, un Google ou un Netflix, qui sont des entreprises anciennes, ont plus de profils d’expérience dans leurs équipes qu’un Lyft et les paient mieux pour éviter qu’ils partent à la concurrence.

La limite de ces classements fournis par Levels est évidemment l’américanocentrisme des données et l’accent sur les postes d’ingénieurs qui sont loin de composer la totalité des rangs d’une entreprise « de la tech ». Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les salaires moyens et médians de ces entreprises partout dans le monde et pour de nombreux postes, nous recommandons Glassdoor ou PayScale.

Partager sur les réseaux sociaux