Google a proposé à la mairie de Mountain View, où son siège est implanté, un projet de création de logements, dont certains à bas coût.

Google est en train de comprendre que tout le monde n’a plus les moyens de se loger à proximité de son siège. Dans ses plans de développement soumis à la mairie de Mountain View, où son siège est implanté, la firme prévoit la création de résidences bon marché, a rapporté Engadget le dimanche 9 décembre.

8 000 logements au total

La ville a publié le plan en question sur son site. À l’intérieur, on lit que Google va créer 8 000 logements, sur une surface totale d’environ 300 000 mètres carrés. 6 600 logements seront situés directement sur les terres dont Google est propriétaire.

Des vélos aux couleurs de Google, sur le campus. // Source : Google

Tous ne seront pas à bas coût : seuls 20 % des appartements sont concernés, est-il indiqué dans le dossier. Ils pourront être loués par des employés et employées gagnant 44 000 dollars par an, soit environ 3 600 dollars (3 100 €) par mois.

Les loyers exorbitants de la Silicon Valley

Si ce salaire vous semble déjà très élevé, sachez que dans la ville où est implantée Google, il ne permet clairement aucune folie. Certains studios se louent à Mountain View plus de 3 500 euros par mois.

Ces loyers exorbitants sont malheureusement communs dans la Silicon Valley, où l’arrivée des plus grosses entreprises, comme Google et Facebook, a eu pour effet une augmentation exponentielle du coût de la vie.

Des employés de Google à Sydney illustrent la taille des logements de leurs collègues dans la Silicon Valley. // Source : Google

Pour l’instant, cette proposition est encore à l’étude par la ville, qui doit choisir courant 2019 entre plusieurs projets.

Partager sur les réseaux sociaux