C'est la première depuis 7 ans pour le constructeur : la souris MX Ergo entend ramener la guéguerre entre les souris qui bougent et celles qui s'activent aux doigts. Pourquoi pas ?

Je me souviens encore de cette époque où deux camps s’affrontaient sur le rôle de la souris : doit-elle bouger pour faire bouger une bille ou doit-elle être fixe avec une bille qui bouge avec les doigts ? Les technologies de souris optiques puis laser ont mis tout le monde d’accord et la souris « trackball » a été rangée dans les placards à vieilleries d’un autre âge. Et pourtant, en 2017, l’avènement des ordinateurs portables et des dalles tactiles a ramené les interfaces contrôlées directement aux doigts sur le devant de la scène. C’est pile le moment qu’a choisi Logitech pour faire renaître ses souris iconiques « à trackball ».

La Logitech MX Ergo est tout ce qu’on attendrait d’un revival de ce type de souris : un monolithe avec une boule sous le pouce dont la sensibilité peut être ajustée à la volée. Elle peut s’incliner jusqu’à 20 degrés pour que vous puissiez trouver l’angle idéal pour votre poignet et elle embarque plusieurs boutons très classiques et se connecte en Bluetooth à votre ordinateur. Bref, c’est comme si 2010, date de la dernière commercialisation d’une souris Logitech de ce genre avait fait un petit tour en 2017 pour ajouter le meilleur à un concept ancien.

Et comme sur Numerama, on aime avoir le choix, on est ravi que Logitech se penche de nouveau sur ce design particulier. Qui sait, peut-être fera-t-il un come-back insoupçonné. Comptez une centaine d’euros, disponible à la fin du mois.

Partager sur les réseaux sociaux