La supposée fuite d'un guide fourni aux vendeurs Apple permet de découvrir les pannes et problèmes pris, ou non, en garantie. Spoiler : évitez de le faire tomber.

Quand un iPhone ne fonctionne plus, du jour au lendemain, pour une raison X ou Y, c’est toujours la grande panique. Généralement, la première chose que l’on fait c’est de retrouver la facture pour savoir si, oui ou non, il est toujours sous garantie (durée : deux ans). Ensuite, on prend rendez-vous avec l’Apple Store le plus proche avant de prier.

Ceci étant, une garantie ne suffit pas toujours à se faire remplacer/réparer son appareil. Les vendeurs disposent effectivement d’un guide de 22 pages leur permettant de faire le diagnostic du smartphone. Nos amis de Business Insider ont mis la main sur le document datant du 3 mars 2017 grâce à Dropbox. Via cette fuite, on découvre notamment comment Apple décide du destin de votre smartphone en souffrance après avoir reçu un choc.

Ne faites pas tomber votre iPhone

Des débris ou des pixels anormaux ? Un mauvais alignement de la caméra avant ? Un seul — et unique — pète sur l’écran ? Alors vous n’aurez rien à payer si vous rencontrez ces soucis. En revanche, vous devrez vider un peu votre compte en banque en cas de dégâts liés à des liquides, de corrosion, de connecteurs endommagés, de pliure (souvenez-vous du bendgate) et autres problèmes souvent liés à un manque de soin. Bien évidemment, en cas de gros, gros dégâts, peut-être à caractère intentionnel, ou de composant manquant ou échangé, Apple vous remettra gentiment votre iPhone et vous priera d’aller voir ailleurs.

Il faut donc comprendre qu’Apple n’est pas la Cour des Miracles et refusera logiquement de réparer gratuitement les téléphones ayant fait une chute malencontreuse, qu’elle soit de votre faute ou non. Dans le même temps, un employé de chez Apple a confié à Business Insider, « Il y a toujours des problèmes qui, techniquement, ne sont pas pris en charge dans la garantie de l’iPhone mais qui conduisent quand même à un échange ». Autrement dit, le guide n’est pas une fin en soi et il y a toujours des exceptions. En cas de pépin, la règle du qui ne tente rien n’a rien sera donc toujours à privilégier pour le consommateur.

Partager sur les réseaux sociaux