Jusque-là, Google gardait la main sur la cartographie intégrée à son interface pour automobile, Android Auto. Mais l'arrivée de Waze dans le petit monde des écrans déportés des voitures ajoute un peu de concurrence tout en facilitant la vie des automobilistes.

Jusque-là, Google pouvait savourer l’absence de concurrent sérieux pour la cartographie automobile de son Android Auto. Sur cette interface déportée, populaire chez les constructeurs, on retrouvez de manière quasi-forcée Google Maps en guise de carte et GPS. Et si un écran proposait de choisir une alternative, celle existante n’était pas à la hauteur d’une interface pour voiture qui doit être claire et surtout discrète.

Waze, éternel concurrent de Maps, a donc décidé d’investir ce terrain sur lequel Mountain View régnait sans partage. On imagine que l’arrivée de la carto préférée des parisiens et des chauffeurs réconciliera certains avec l’environnement Auto qui était jusque-là un peu à nu côté développeurs tiers.

Pour son interface automobile, Waze a simplifié son fonctionnement. Jens Baron, en charge du développement, explique à The Verge que les équipes de l’application ont consulté les créateurs d’Android Auto pour s’adapter aux chartes graphiques de l’interface déportée. En fin de compte, on trouve un système de navigation assez classique avec les touches de dessins naïfs qui ont fait la popularité de Waze.

Waze est intégré à la dernière mise à jour d’Android Auto

Les qualités de Waze sont également présentes en matière de prédiction des embouteillages, et des forces de l’ordre (en fonction de la légalité de cette fonctionnalité). La partie communautaire a par ailleurs été répliquée et simplifiée sur l’écran de voiture.

Apple CarPlay, solution concurrente d’Android Auto, ne propose pas aux tiers de remplacer la cartographie de Cupertino, Waze se réserve donc pour Android Auto.

L’interface pour Android Auto est intégrée dans la dernière mise à jour de l’application. Pour l’utiliser, il faut naturellement avoir une voiture compatible.

Partager sur les réseaux sociaux