Après Z: The Beginning of Everything, déjà disponible, Le Dernier Nabab (VO : The Last Tycoon) viendra s'ajouter aux shows historiques sur les années 1930 d'Amazon le 28 juillet 2017. Entre les deux séries, un point commun manifeste : l'œuvre de Fitzgerald.

Amazon parierait donc sur le retour, flamboyant, des années 1930 à la télévision. Le géant de l’e-commerce qui multiplie les séries historiques, semble chercher le show qui fera fondre l’Amérique, façon Mad Men. Et dans le répertoire de ses possibilités, la firme de Jeff Bezos semble s’appesantir, avec passion, sur le cas Fitzgerald.

Retour à la case Gatsby

Le cinéma pensait pourtant avoir traité toutes les obsessions classiques du romancier américain, mais les showrunneurs de la génération Amazon n’ont pas dit leur dernier mot. En jouissant de la réputation, du décorum et de l’attrait du public pour une époque singulière, les studios de Prime Video confortent une programmation toujours en devenir avec des séries historiques.

Z, The Beginning of Everything (2016, Amazon Studios)

Le biopic de Zelda Fitzgerald a ainsi déjà été renouvelé pour une seconde saison malgré des critiques plutôt sceptiques. Assez longue et sans aspérité, l’hagiographie de Zelda jouée par Christina Ricci n’est pas secouée par les révélations et déroule nonchalamment son histoire d’amour connue et entendue. Et pourtant, il faut croire que les années 30 sont les vraies stars du show puisqu’à la télé, la série aurait son petit succès auprès des Américains. Et Amazon tiendrait donc là un vrai filon.

Le panel de téléspectateur s’étant exprimé sur la prochaine sortie Amazon — la firme de Seattle organise des consultations de pilote pour son agenda vidéo — a plébiscité le nouveau pilote du titre très 1930 proposé par TriStar TV.

The Last Tycoon : Fitzgerald côté Hollywood

Opportunité savamment travaillée puisqu’avec Le Dernier Nabab, c’est toute l’Amérique de Fitzgerald que l’on retrouve dans une série au budget insolent et au décor luxueux. Inspiré par le dernier livre (incomplet) du romancier de GatsbyThe Last Tycoon fait revivre un Hollywood traversé par la Grande Dépression, à l’aube de l’ère Capra, dans lequel les artistes côtoient des mafieux de la bobine.

The Last Tycoon, Matt Bomer (Amazon 2017)

Porté par une équipe venue des blockbuster, de Billy Ray qui écrit et produit (après Capitaine Philips ou Hunger Games) à Matt Bomer (American Horror Story, Les Sept Mercenaires) qui prend le premier rôle du show, la série veut s’illustrer auprès des fans des séries historiques. Est-ce ironique que la firme qui tue des libraires s’accapare le répertoire de Fitzgerald, classique parmi les caciques des rayons américains ?

Cet univers étendu Fitzgerald semble bien parti pour durer, du moins tant qu’il apportera à Amazon des téléspectateurs curieux et fidèles qui seraient, par exemple, moins sensible à la fibre contemporaine des Transparent et I Love Dick, titres phares d’Amazon plus modernes.

Pour rappel, en France, l’abonnement Prime Video est compris dans le prix de l’abonnement Amazon Premium.

Partager sur les réseaux sociaux