La gamme Surface Studio vous fait de l'œil mais vous trouvez la configuration trop faible par rapport au prix demandé ? Il faut peut-être regarder du côté de chez Dell...

Le Surface Studio de Microsoft est un très bel engin. Son look est ravageur, les différentes positions de l’écran séduisent les graphistes et autres architectes et ses accessoires permettent toutes les innovations du côté des interfaces. Cela dit, la bête de Microsoft, qui va sortir dans quelques jours en France, a un petit souci : sa puissance brute est en-deça des attentes des professionnels et embarque des composants datés — notamment la génération de cartes Nvidia précédant les avancées des GPU Pascal, réputés plus puissants, moins consommateurs et plus faciles à refroidir.


C’est peut-être à ces déçus et aux joueurs à qui pensait Dell en lançant son nouvel ordinateur tout en un, sobrement nommé XPS 27 AIO. L’engin en a sous le capot — ou plutôt sous l’écran — : pour animer un écran 27 pouces IPS défini en 3 840 x 2 160 pixels, Dell a installé un processeur Intel Core i7 7700 cadencé à 3,6 Ghz, 16 Go de RAM et une AMD Radeon RX 570 avec ses 8 Go de DDR5. Cette carte graphique est celle qui se trouve juste au-dessus de celle que AMD conseille pour le jeu entrée de gamme et que nous citions dans notre guide — cela devrait donc être relativement confortable sur des jeux récents.

Côté stockage, on se retrouve avec un modèle entrée de gamme embarquant un SSD de 32 Go qui sera réservé au système, accompagné de 2 To de stockage sur un disque dur classique. Une version plus onéreuse est vendue avec 512 Go de SSD. La première configuration est vendue avec un écran normal et un pied traditionnel, quand la seconde vient avec un écran tactile et un pied amovible, à la manière du Surface Studio.

Les prix sont nettement inférieurs à l’appareil de Microsoft : la configuration simple a été annoncée à 1 999 $ et la configuration avec écran tactile, à 2 649 $.

 

Partager sur les réseaux sociaux