Google veut rendre les démonstrations de réalité virtuelle plus attrayantes en permettant de voir les regards des utilisateurs grâce à la transparence (artificielle) de leurs casques.

Alors que les innovations se multiplient pour rendre la réalité virtuelle toujours plus immersive pour ses utilisateurs, Google cherche à renforcer l’attractivité de cette technologie pour les spectateurs en rendant le casque invisible dans les démonstrations de VR.

Vous le savez forcément si vous avez déjà observé quelqu’un équipé d’un casque réalité virtuelle devant vous : même si l’environnement qu’il explore est reproduit sur un écran en temps réel ou qu’il apparaît lui-même dans le jeu, le fait que son regard soit entièrement masqué par le casque nuit considérablement à l’expérience. Google cherche donc à résoudre ce problème.

Pour ce faire, l’entreprise américaine combine plusieurs techniques différentes. Première étape : reproduire le visage de l’utilisateur en 3D en le plaçant face à une caméra qui se concentre particulièrement sur son regard afin de pouvoir reproduire le plus fidèlement possible les clignements de ses yeux comme leur changement de direction en pleine partie.

Ensuite, Google intègre directement l’utilisateur réel à l’environnement virtuel qu’il est en train d’explorer en filmant le porteur du casque devant un écran vert. Le capteur spécial intégré sur le HTC Vive facilite le suivi du regard, essentiel au bon déroulement de l’opération.

« Effet de tuba »

La disparition artificielle du casque repose enfin sur l’alignement de la reproduction 3D faciale sur le véritable visage du porteur du casque, une illusion qui s’avère forcément plus efficace si elle est réalisée au millimètre près. Afin d’éviter que le spectateur ne soit gêné par un sentiment d’artificialité — qui se manifeste à partir de simples détails comme de petites imperfections sur le visage synthétisé –, Google a choisi de ne pas faire disparaître le masque totalement du visage. Celui-ci reste donc visible en transparence grâce à un « effet de tuba ».

Google est convaincu que cette innovation permettra à la réalité virtuelle — confrontée à un manque d’intérêt du public, à un prix coûteux et à des problèmes de nausée chez certains utilisateurs — de franchir une nouvelle étape : « La disparition du casque permettra d’améliorer la communication et les interactions sociales au sein de la VR, que ce soit pour des visio-conférences, du multijoueur en VR ou de l’exploration entre famille et amis. Passer d’un casque sans aucune visibilité à la possibilité de voir, avec un réalisme photo, les visages des autres utilisateurs de VR s’impose comme une transition cruciale dans le monde de la VR. »

Partager sur les réseaux sociaux