Un Galaxy Note 7 a pris feu dans un avion juste avant son décollage d'un aéroport américain. Impossible de tirer des conclusions hâtives sur l'origine de la panne, mais ce n'est clairement pas bon pour l'image de Samsung.

Si vous passez une mauvaise rentrée, dites-vous que celle de Samsung est peut-être pire. Le Coréen, après avoir rappelé son smartphone de l’année dans le monde entier à cause d’un souci d’explosion des batteries faites à la maison, a eu une nouvelle mauvaise surprise ce matin : un Galaxy Note 7 est encore parti en fumée. Problème 1 : c’était dans un avion (heureusement encore au sol). Problème 2 : c’était un Galaxy Note 7 de nouvelle génération, c’est-à-dire un modèle qui a été échangé par le constructeur et qui est censé être sûr.

Le passager du vol 994 qui allait de Louisville à Baltimore via Southwest Airlines venait d’éteindre son smartphone à la demande du personnel de bord et l’avait rangé dans sa poche. C’est à ce moment-là que l’appareil s’est mis à fumer, confie-t-il à The Verge : il l’a alors jeté par terre et l’engin a fini complètement cramé. Le propriétaire de l’appareil a confirmé à The Verge que le modèle était bien un appareil neuf et échangé et le numéro IMEI de l’engin a été testé sur le site de Samsung pour confirmation.

devicechecker-0

Samsung a commenté l’affaire en affirmant qu’une investigation était en cours : évidemment, il est tout à fait probable que l’accident soit une malheureuse coïncidence qui n’ait rien à voir avec un problème lié au Galaxy Note 7. De même, il est possible qu’il s’agisse d’une unité défectueuse, comme cela arrive de temps à autres, et non un problème sur tous les produits Galaxy Note comme c’était le cas début septembre.

Reste que dans la position actuelle de Samsung, un tel accident ne doit pas être pris à la légère.

unknown-27

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés