Google annonce l'acquisition de Moodstocks. La société, qui compte des ingénieurs et des chercheurs dans ses rangs, est spécialisée dans la reconnaissance visuelle et d'apprentissage automatique.

C’est l’avantage d’être une entreprise pesant des milliards de dollars : on peut acheter à peu près ce qu’on veut. C’est le cas de grands groupes comme Microsoft, Facebook, Amazon et Apple, qui sont capables de mettre des sommes ahurissantes sur la table pour obtenir l’objet de leur désir. Et bien sûr, c’est aussi le cas de Google : WazeNest Labs, YouTube, Motorola ou DoubleClick peuvent en témoigner.

Il arrive aussi que ces sociétés effectuent des acquisitions plus modestes. Ainsi, la firme de Mountain View vient de s’offrir Moodstocks, une équipe d’ingénieurs et chercheurs basée à Paris dont la spécialité est le développement d’algorithmes de reconnaissance visuelle et d’apprentissage automatique (ou machine learning) et la mise au point d’une technologie de reconnaissance d’images et d’objets sur mobile.

À lire sur Numerama : Google veut vous faire découvrir le machine learning

Un achat logique, tant l’apprentissage automatique a pris de l’ampleur chez Google. On retrouve ce procédé dans Smart Reply de l’application Inbox, dans son moteur de recherche pour gérer certaines requêtes ambiguës, dans Google Photos ou encore dans la reconnaissance picturale. Et il ne faudrait pas non plus oublier AlphaGo, le système d’IA qui a vaincu l’un des plus grands joueurs humains au jeu de go.

Plus récemment encore, Google a mis sur pied une une équipe d’ingénieurs dédiée à l’apprentissage automatique en Suisse. L’objectif est de consolider les compétences du groupe en matière d’intelligence artificielle, à l’heure où les principaux géants du net investissent eux aussi massivement sur ce créneau et rivalisent d’ingéniosité pour mettre en avant leurs efforts.

L’équipe de Moodstocks va donc rejoindre le centre de R&D parisien appartenant au géant du web. Elle poursuivra ses travaux dans la conception d’outils dédiés à la reconnaissance d’image, qui seront amenés à intégrer les produits de la firme de Mountain View. Quant à la clientèle de Moodstocks, elle pourra profiter sans problème de son abonnement jusqu’à l’expiration de celui-ci. Ensuite, rideau !

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés