Google vient d'annoncer la création d'une équipe d'ingénieurs dédiée au machine learning en Suisse. L'objectif affiché est d'améliorer l'intelligence artificielle de l’entreprise.

L’intelligence artificielle est un domaine de prédilection pour Google. Pour Sundar Pichai, le patron de la firme de Moutain View, il s’agit indéniablement du futur de la technologie. « C’est ce qui nous a permis de construire des produits qui s’améliorent au fil du temps et ce qui les rend de plus en plus utiles » a-t-il réaffirmé récemment. Les ambitions de l’entreprise dans ce domaine sont grandes et, par conséquent, elle compte bien investir tous les moyens nécessaires pour y arriver.

Pour preuve, Emmanuel Mogenet, patron de Google Research Europe, vient d’annoncer la création d’un nouveau groupe de recherche dédié à l’intelligence artificielle à Zurich (Suisse). Cette nouvelle équipe d’ingénieurs se concentrera essentiellement sur le développement du machine learning ou, en bon français, l’apprentissage automatique. Comme son nom l’indique, cette technique consiste à faire en sorte que l’IA puisse accumuler des connaissances de manière autonome, en se basant sur ses précédentes expériences.

Google Europe

Emmanuel Mogenet précise également que les ingénieurs travailleront sur deux façons concrètes d’améliorer l’intelligence artificielle en axant leurs recherches sur la compréhension du langage naturel et la vision par ordinateur.

Le premier axe de recherche consiste à optimiser, notamment, la capacité de l’intelligence artificielle à détecter le genre et le nombre dans un discours ou encore d’améliorer sa compréhension des connexions dans une phrase entre le sujet, le verbe et le(s) complément(s).

Le deuxième point va permettre une meilleure reconnaissance des images et des sons. Le but est, entre autres, de favoriser la pertinence des recherches de photos ou des recommandations de contenus sur YouTube.

image00

Le centre de Zurich est le plus grand pôle de recherche de Google en-dehors des États-Unis. C’est d’ailleurs là-bas que le géant de la tech développe l’outil Knowledge Graph ou encore l’assistant Google dans la messagerie intelligente Allo,

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés