Google serait-il prêt à dépenser plus d'un milliard de dollars uniquement pour contrarier les plans de Facebook ? C'est ce qu'on pourrait croire. Le moteur de recherche aurait pris contact avec Waze, un service de cartographie sociale, pour discuter de son acquisition. Or, le réseau social serait aussi sur les rangs avec une offre tout aussi spectaculaire.

Mise à jour – Google a annoncé aujourd'hui avoir procédé au rachat de Waze. Le montant de la transaction n'a pas été communiqué.

Sujet du 24 mai – Au début du mois, des informations évoquant l'intérêt de Facebook pour Waze ont émergé dans la presse américaine. Le réseau social souhaiterait acquérir le service de GPS communautaire pour étoffer ses fonctionnalités et bénéficier d'un outil de cartographie sociale. Engagées depuis six mois, les négociations seraient très avancées et il serait question d'une transaction à un milliard de dollars.

Si ce montant est exact, il révèle l'importance stratégique que représente Waze aux yeux de Facebook. Et manifestement, ce point n'a pas échappé à Google, qui considère le site communautaire comme l'un de ses principaux rivaux. La question qui se pose pour la firme de Mountain View est de savoir si la prise de contrôle de Waze par Facebook peut contrarier d'une façon ou d'une autres ses propres activités.

À en croire Bloomberg, c'est le cas. Selon les sources de l'agence de presse, le moteur de recherche s'est invité dans la danse en ouvrant des discussions avec Waze. L'objectif inavoué de ce soudain rapprochement ? Google compterait contrarier les plans de Facebook, quitte à déposer une offre plus importante encore. La somme avancée par Google serait supérieure au milliard de dollars.

Vu les montants en jeu, d'autres motivations entrent certainement en ligne de compte. Peut-être Google a-t-il des projets très précis en matière de trafic routier ? Google a par exemple expérimenté en 2011 une version de son application mobile, Maps Navigation, pour calculer des itinéraires alternatifs en fonction de la circulation sur un trajet renseigné par l'usager.

Google pourrait aussi écarter un futur concurrent en l'intégrant à la galaxie de ses produits. C'est une situation qui est fréquente : on ne compte plus les startups qui ont été achetées par des géants du secteur high tech ces dernières années. Cela permet de neutraliser un potentiel futur adversaire, de profiter de son succès et de compléter son offre de produits.

Selon Waze, son service est utilisé par plus de 40 millions de personnes dans le monde. En 2012, plus de 90 millions de notifications ont été partagées entre les utilisateurs. En distance cumulée, les membres ont parcouru près de 10 milliards de kilomètres. 65 000 éditeurs ont participé, réalisant 500 millions éditions afin de refléter 1,7 million de changements sur le terrain. Waze couvre 110 pays.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés