Ce lundi Apple convoquait le monde de la tech pour sa traditionnelle WorldWide Developers Conference. L'occasion pour la firme de ne dévoiler aucun produit, mais de grosses mises à jour pour ses systèmes d'exploitation.

Certains commentateurs ont retenu de cette édition 2016 de la WWDC d’Apple une légère déception : Apple n’a annoncé que des évolutions. Mais ces dernières, pertinentes et attendues, pourraient en réalité être plus importantes pour l’avenir des produits de Cupertino que les révolutions du passé. Dans un contexte où l’innovation et le marché du smartphone tournent au ralenti, Apple semble se concentrer sur son avenir et son offre logicielle. Un moyen de rencontrer à nouveau son époque dans un monde post-iPhone ?

Oubliez OS X, découvrez macOS Sierra avec Siri

Dans un élan de simplification très cupertinien, Apple a décidé d’homogénéiser la dénomination de ses systèmes d’exploitation. Or, feu OS X — à prononcer OS dix — n’avait rien de commun avec iOS et watchOS, alors que macOS est tout de suite plus logique. En somme, le changement de nom est mineur par rapport aux nouveautés du système d’exploitation, qui sans brusquer l’utilisateur offrira à la fois un système de fichier chiffré nativement, Siri sur Mac, et un mode Continuity qui ravira les possesseurs d’iPhone.

À lire sur Numerama : OS X est mort, vive macOS  : quelles nouveautés pour le Mac  ?

iOS 10 : un vrai pas en avant

Il est intéressant de voir la firme de Cupertino opérer plus de changements logiciels que d’évolutions dans ses produits — rappelons que le dernier iPhone sorti est le SE et l’innovation n’est clairement pas son argument de vente. Cette version d’iOS a donc la chance d’être la dixième (auraient-ils pu la nommer iOS X dans un univers parallèle ?) et pour cette nouvelle mouture, Apple voulait refonder son système pour répondre aux nouveaux usages. Bots, messagerie, chiffrements et ouverture de certains applications aux développeurs : voici le cocktail de l’iOS nouveau.

À lire sur Numerama : Apple iOS 10  : découvrez le nouvel OS de l’iPhone en 10 changements majeurs

watchOS 3, peut-on sauver le soldat Apple Watch ?

watchOS est toujours difficile à juger : on ne sait jamais si nous devons lui en vouloir de rendre nos Apple Watch superficielles, ou si elles le sont par essence. En attendant de résoudre ce profond questionnement, watchOS 3 améliorera un petit peu l’expérience utilisateur de la montre connectée. Avec notamment un lancement de ses applications divisé par sept, la Watch peut-elle devenir intéressante ?

À lire sur Numerama : Apple Watch  : watchOS 3 tente de corriger les gros soucis de la montre connectée

Apple Pay s’installe en France et sur le web

La WWDC a été l’occasion pour Apple d’annoncer le lancement de son mode de paiement dans l’hexagone, ainsi qu’à Hong-Kong et en Suisse. À quoi va bien pouvoir servir le service de paiement sans contact alors que les cartes bancaires dotées de puce NFC sont désormais démocratisées ? Nous avons tenté d’y répondre. En revanche, ce qui restera le plus important dans l’annonce d’Apple est l’arrivée de Pay sur le web, concurrent direct de PayPal. Vous ne devriez donc plus tarder à voir arriver sur vos boutiques de e-commerce un bouton au design malheureux avec une pomme noire accolée d’un laconique Pay.

À lire sur Numerama : Apple Pay arrive en France  : quel intérêt pour vous  ?

Quels appareils pourront profiter des mises à jour ?

Enfin, avec trois nouveaux OS, Apple doit assurer la compatibilité avec l’ensemble de ses produits. Spoiler : certains iPhone, iPad et iPod ne pourront pas bénéficier d’iOS 10. Et votre iMac PowerPC n’aura pas le droit à macOS non plus, mais vous le saviez déjà.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés