Alors qu'il est critiqué pour son système de mise à jour quasi forcée vers Windows 10, Microsoft assume. Si vous fermez la popup qui vous informe de la mise à jour, c'est que vous avez accepté son contenu.

Microsoft n’abandonnera pas. L’entreprise insiste pour que tous ses utilisateurs se dotent de Windows 10. Aussi jusqu’à ce que la mise à jour devienne payante, les utilisateurs des versions 7 et 8.1 ne pourront pas se débarrasser de la fenêtre pop-up qui les incite régulièrement à installer la dernière mise à jour de l’OS.

Certains utilisateurs avaient accusé Microsoft de vouloir forcer la mise à jour vers Windows 10 par le biais d’une fenêtre popup agaçante. La firme programme d’office l’installation et la popuup est simplement là pour en informer l’utilisateur, qui n’a pas à cliquer pour confirmer. Il peut simplement, s’il fait attention, demander à dé-programmer la mise à jour.

Dans un email envoyé à la rédaction de The Register. la firme de Redmond a tenu à s’expliquer sur ce point, en assumant toutefois la chose. L’entreprise explique qu’elle programme effectivement la mise à jour, mais elle tente de se défendre en rappelant que celle-ci peut facilement être annulée.

Dans son mail, la compagnie estime surtout que cliquer sur la croix rouge en haut à droite de la fenêtre signifierait que la programmation de la mise à jour est confirmée par l’utilisateur qui a pris connaissance de l’avertissement. Cela ferait partie de la logique de son interface utilisateur, qui est donc présumé lire le contenu de toutes les fenêtres qu’il ferme. Qui ferme consent.

great-windows-10-upgrade-scheduled

« L’interface de notre notification « Votre mise à jour est programmée » n’a rien de nouveau (y compris la possibilité de cliquer sur le bouton X pour quitter la fenêtre sans avoir besoin d’effectuer d’autres actions pour programmer la mise à jour) — cela fait partie de la notification depuis des mois », écrit ainsi Microsoft. Autrement dit, ce serait la mauvaise compréhension de l’interface utilisateur qui donnerait cette impression de forcing.

Fermer la notification pop-up ne permet pas d’annuler la mise à jour mais, au contraire, la confirme. Aucun éventuel changement n’a été évoqué par Microsoft. Pour rappel, Windows 10 peut être installé gratuitement depuis juillet 2015. Les utilisateurs ont jusqu’au 29 juillet pour la télécharger sans frais. Pour inciter encore plus ses consommateurs, la mise à jour est passée du statut de « facultative » à « recommandée » en février dernier.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés