Microsoft forcerait les utilisateurs à installer Windows 10 en programmant automatiquement la mise à jour.

Depuis son lancement le 29 juillet dernier, et même s’il est bien mieux accueilli que son prédécesseur, Windows 10 essuie de nombreuses critiques. En plus de l’utilisation des données personnelles à des fins publicitaires, on dénonce également la lourde insistance de Microsoft pour mettre à jour le système d’exploitation auprès des utilisateurs de Windows 7 et 8.1. En février, ladite mise à jour devenait même recommandée plutôt qu’optionnelle (ainsi elle pouvait se faire automatiquement sur certains ordinateurs mal paramétrés).

Plus tôt, en octobre, il avait même été découvert que l’installation était forcée mais Microsoft avait affirmé qu’il s’agissait d’une simple erreur, rapidement corrigée. Mais s’il s’agissait d’une bourde, il semble qu’elle soit réitérée par l’entreprise, qui déclencherait une nouvelle fois l’installation non désirée de Windows 10.

Une mise à jour programmée d’office

D’après le site Tom’s Hardware, la fenêtre pop-up qui apparaît régulièrement ne propose plus d’installer la mise à jour, mais informe simplement l’utilisateur que celle-ci est déjà programmée. L’auteur de cette découverte affirme que sur un PC sous Windows 7, la mise à jour a été automatiquement prévue pour ce mardi 17 mai. Et ce, sans qu’aucune autorisation ne lui soit demandée.

Windows-10-Forced-Upgrade

L’écran affirme que Windows 10 est une mise à jour recommandée, et assure que les paramètres du PC prévoient que celle-ci soit installée d’office. Mais c’est visiblement quelque chose que l’utilisateur n’avait pas demandé ni paramétré lui-même.

Il reste possible de déprogrammer l’installation en quelques clics, mais il suffit que l’utilisateur ne voit pas passer le message ou n’y prête pas attention pour se retrouver avec la dernière version de Windows 10 installée dans la nuit.

Pour ceux qui ne veulent pas de Windows 10, il est donc conseillé de vérifier quotidiennement les paramétrages de l’ordinateur et les mises à jour programmées. Pour rappel, la dernière version du système d’exploitation est disponible gratuitement jusqu’au 29 juillet prochain, et restera gratuite pour les seules personnes handicapées. Une fois la mise à jour effectuée, la licence reste associée au matériel de l’ordinateur, mais un changement de PC imposera d’acheter la licence de Windows 10 si l’on veut conserver son environnement.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés