Apple serait sur le point d'ouvrir son assistant Siri à des développeurs tiers. L'entreprise plancherait également sur un appareil domotique pour concurrencer l'Echo d'Amazon et le Hello de Google.

Apple renforce son offre dans le secteur des assistants intelligents. Selon une information dusite The Information, l’entreprise devrait bientôt ouvrir Siri à des développeurs tiers, grâce à une API. L’objectif serait de permettre à l’intelligence artificielle d’exploiter un plus large panel d’applications tout en respectant la politique de protection des données d’Apple. Dans cette optique, la marque à la pomme mettrait un SDK à disposition dans le courant du mois de juin. L’annonce officielle de cette information est attendue lors de la prochaine WWDC, du 13 au 17 juin.

Mais ce n’est pas la seule nouveauté pour Siri. Apple songerait également à l’utiliser pour concurrencer les assistants domotiques Echo et Home.

Google IO
Google Home, le boîtier d’assistant vocal de Google.

Le premier a été lancé par Amazon et le deuxième dévoilé plus récemment par Google. L’appareil vocal d’Apple devrait fonctionner à l’aide de Siri et pourrait se connecter à tous les objets compatibles avec la plateforme Homekit d’Apple. À l’instar de ses concurrents, le boîtier serait également équipé de haut-parleurs pour interagir avec l’utilisateur. À en croire The Information, Apple planchait sur ce projet avant même qu’Echo ne soit révélé par le géant du commerce électronique.

Mais même si le SDK est présenté aux développeurs au début de cet été, rien ne dit que le produit sortira rapidement. Il est vraisemblable qu’il ne soit pas commercialisé avant l’automne. Restera ensuite aux consommateurs à choisir l’écosystème dans lequel se verrouiller, entre celui des appareils compatibles Apple, de ceux compatibles Amazon Echo, ou encore de ceux compatibles Google Home.

amazonecho-675.jpg
Echo, l’assistant domestique d’Amazon.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés