La collaboration étroite entre Microsoft et Cyanogen a porté ses fruits cette année au MWC. Avec la plateforme MOD intégrée à Cyanogen OS, la firme de Remond montre une fois de plus comment elle souhaite utiliser le système d'exploitation mobile développé par Google à son avantage.

Si Microsoft ne peut pas lutter contre Android avec sa propre plateforme mobile, l’entreprise a adopté une stratégie de biais pour déstabiliser son adversaire. Associée à Nokia, la firme de Redmond avait surpris en sortant des téléphones sous un fork d’Android qui rappelait étrangement l’interface de ses Windows Phone. Plus récemment, Microsoft essaie de convaincre les constructeurs d’intégrer nativement ses applications sur leurs téléphones Android en lieu et place de celles de Google.

Le dernier effort de la firme va d’ailleurs dans ce sens. Microsoft s’est associé depuis plusieurs années à Cyanogen — l’entreprise derrière la célèbre ROM Android CyanogenMod — dans un partenariat stratégique de plusieurs dizaines de millions de dollars. En contrepartie, Cyanogen doit intégrer les services de Microsoft au sein de son OS alternatif.

Cyanogen lance ses « Mods »

Cyanogen existe en deux entités distinctes, Cyanogen Mod et Cyanogen OS. CyanogenMOD est la ROM open-source que tout le monde connait et qui peut être installée sur de nombreux appareils. Cyanogen OS est son pendant commercial, que l’entreprise souhaite vendre aux constructeurs.

Et pour les convaincre, Cyanogen a annoncé sa plateforme Mods sur le salon du Mobile World Congress. Mods se veut une alternative à Android à destination des constructeurs et des opérateurs. Comme son nom l’indique, cette plateforme permet aux développeurs d’intégrer des mods (des fonctions et des applications), nativement au sein de l’OS.

onenote_hero

Mais dans les faits, c’est Microsoft qui profite le plus de cette intégration. En effet, le système d’exploitation de Cyanogen est conçu pour interagir harmonieusement avec les applications Android de la firme de Redmond. Ainsi, dans l’application Téléphone, il est possible de passer directement un appel sur Skype. Même OneNote est intégré dans le téléphone pour pouvoir prendre des notes pendant une conversation ! De son côté Cortana, l’assistant personnel de Microsoft, pourra être activé vocalement depuis n’importe quelle application.

Dans les faits, c’est Microsoft qui profite le plus de cette intégration

Sur son site, Cyanogen nous souhaite la bienvenue dans « l’aire Post-App ». Si la plateforme laisse la possibilité aux développeurs tiers d’intégrer leurs applications (certains, comme TrueCaller le font déjà), Cyanogen OS ressemble surtout de plus en plus à Windows Phone sur Android. Oui, il était déjà possible d’installer les applications Microsoft sur n’importe quel téléphone Android, mais c’est la première fois depuis les Nokia X qu’elles sont ancrées aussi profondément dans le système.

cortana_hero

La plateforme sera ouverte aux OEM et aux MNO dès le mois prochain. Les partenaires qui rejoindront le programme « Mod Ready » pourront charger les Mods disponibles sur leurs terminaux, ou créer les leurs. Cyanogen a même créé un logo « Mod Ready » que les constructeurs pourront accoler à leurs appareils. Mais pour l’instant, aucun partenaire n’a été annoncé.

modready_device2

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés