C'est décidé, vous voulez un drone pour passer le printemps et Noël est la meilleure occasion pour en acheter (ou en offrir) un. Mais dans la jungle des produits disponibles sur le marché, vous ne savez pas lequel acheter. Pas de problème : suivez notre guide, il y en a pour tous les goûts.

La législation sur les drones progresse en France mais cela n’empêche pas le marché de se structurer et de proposer chaque année des drones de plus en plus intéressants pour le grand public — qu’ils soient moins chers, plus maniables ou plus haut de gamme. Comme l’année passée, les drones seront des jouets pour adulte de choix au pied du sapin et il y en a pour tous les goûts. Film, vitesse ou loisir, nous vous proposons quelques modèles qui ne vous décevront pas.

Mais avant toute chose, la première recommandation que nous pourrions faire, ce serait d’éviter les « modèles de supermarché ». Un drone est un gadget de loisir qui peut vite devenir dangereux s’il est défaillant, s’il ne respecte pas les normes de sécurité, si sa conception est trop fragile ou que son logiciel est maladroit. Préférez les marques reconnues.

Les drones pour filmer

DJI Mavic Pro

Avec son Mavic Pro, DJI a frappé un grand coup dans le drone-game. Le constructeur chinois qui produit aujourd’hui les meilleurs drones du marché qui ont le bon goût de ne pas tomber en panne en plein vol a, encore une fois, proposé le meilleur drone grand public de l’année. Le Mavic Pro est un drone extrêmement compact, qui, replié, peut se transporter dans un sac sans aucun mal. Idéal pour les baroudeurs et les reporters de l’extrême qui ne veulent pas se balader avec la caisse d’un Phantom du même constructeur, le Mavic excelle à peu près en tout.

mavic-5 mavic-4

Le Mavic est capable de voler jusqu’à 65 km/h pendant une vingtaine de minutes et est équipé d’une caméra de 12,7 mpx qui peut prendre des photos en 4000 x 3000 pixels et filmer en 4K+ à 24 images par seconde, en 4K à 30 images par seconde, en FullHD jusqu’à 96 images par seconde et en HD jusqu’à 120 images par seconde. Ce dernier mode vous permettra de faire des ralentis cinématographiques vraiment excellents. Le tout est stabilisé sur 3 axes.

Cela ne serait pas du DJI sans une télécommande extrêmement simple à prendre en main, permettant de faire voler le drone dans les limites de la loi jusqu’à 4 kilomètres de distance. Il est évidemment équipé de toutes les technologies d’évitement d’obstacle et d’autonomie qui ont fait le succès des drones DJI. Le Mavic Pro peut également s’utiliser à courte distance avec l’application fournie sur smartphone, pour des prises de vue rapides. Bref, il s’agit clairement du must-have de la fin d’année : nous l’avons testé et il est difficile de nous en séparer.

Le seul souci, c’est qu’il n’est pas encore arrivé en France, mais ce serait dommage aujourd’hui de craquer pour une alternative haut de gamme. Au pire, faites une belle enveloppe cadeau à mettre au pied du sapin !

Disponible à partir de 1 499 euros.

Capture d’écran 2016-05-20 à 09.42.34

Alternative  : si vous n’avez pas le budget pour le haut de gamme de DJI, vous serez ravi d’apprendre que le constructeur a lissé sa gamme et propose maintenant plusieurs déclinaisons des Phantom 4 et des Phantom 3. Toutes les déclinaisons ont leurs avantages et leurs inconvénients, mais si vous voulez simplement vous lancer dans la discipline, nous vous conseillons le modèle Advanced à 775 euros, qui est un beau cadeau en-dessous de 1 000 €.

Les drones pour la vitesse et les sensations

Parrot Disco

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le Parrot Disco est un drone étonnant. Il reprend la forme des drones professionnels utilisés par exemple dans l’agriculture et offre ce design pour le grand public. Vous n’aurez donc pas un drone classique, avec des hélices, mais bien une sorte d’aile volante. Il va falloir trouver le champ pour la faire voler, mais l’expérience est particulièrement intelligente et agréable.

D’autant que côté sensations de vitesse, vous pourrez tracer avec le casque First Person View de Parrot qui vous permettra de vous prendre véritablement pour un oiseau, planant jusqu’à 80 km/h. Le drone peut d’ailleurs voler une quarantaine de minutes, ce qui est à peu près le double des autres drones commerciaux.

Parrot Disco

Côté prise de vue, le Disco est équipé d’une caméra seulement 1080p : même si vous n’allez pas en faire un drone de photo ou de film, c’est clairement suffisant pour faire de jolies choses, d’autant que la télécommande longue portée livrée avec vous permettra d’orienter la caméra à l’avant sur trois axes.

Comme DJI, Parrot s’est fait connaître pour ses drones simples à prendre en main et le Disco n’échappe pas à la règle : l’aile est aisée à manipuler et ce point fort entraîne peut-être un point faible : vu que le constructeur ne veut pas vous faire prendre de risque et vous allez donc être moins libres de vos mouvements que ce que vous auriez imaginé. Tant pis, tant mieux, le débat est difficile à trancher.

Disponible à partir de 1 299 € avec la télécommande et le casque FPV

capture-decran-2016-11-21-a-11-45-37

Alternative : les jouets, ce n’est pas votre truc et vous souhaitez vous lancer dans la vraie course de drones ? Okay, on a ce qu’il vous faut. À la rédaction, notre petit chouchou pour s’initier au pilotage de drone, c’est le Vortex Pro associé à la Taranis 9XD+.

Ici, c’est du drone brut de décoffrage qu’il faut savoir paramétrer et faire voler (non, il n’y a pas une touche pour faire un looping). StudioSport propose une version déjà configurée « prête à l’emploi » de cette petite bête qui peut aller jusqu’à 100 km/h. Comptez 779 €. Et prévoyez l’argent que vous mettrez dans votre nouvelle passion : comme à chaque fois qu’on commence à monter en gamme et en compétence, l’envie d’avoir encore mieux pointe vite le bout de son nez…

Les drones pour débuter

Parrot Airborne Cargo

Une fois encore, difficile de vous conseiller d’acheter autre chose que du Parrot dans cette gamme de prix. Certes, les minidrones de Parrot sont imparfaits, notamment parce qu’ils sont fragiles et que l’application de contrôle sur smartphone mériterait un bon lifting pour être plus agréable à utiliser, mais ils surpassent largement la concurrence en termes de confort et de fun.

61rsbhccthl-_sl1500_

Tout juste déballé, l’Airborne Cargo Mars peut s’utiliser sans perdre de temps, tant les commandes sont simples à prendre en main. La stabilité du petit drone est exemplaire et si vous ne faites pas trop de bêtises, vous n’aurez aucun mal à le faire aller exactement où vous le souhaitez en quelques minutes. Le logiciel permet au drone de faire des barrel rolls dans à peu près toutes les directions, ce qui ne manquera pas d’impressionner vos convives qui vous prendront pour un pilote surentraîné.

Nous avons retenu le Cargo car Parrot a mis plusieurs zones sur l’appareil sur lesquelles vous pouvez monter des Lego. Cela signifie qu’en vous creusant un peu la tête, il est possible de revoir un peu le design de votre engin. Attention tout de même à ne pas ajouter trop de poids : les quelques dix minutes d’autonomie de la batterie risqueraient de fondre comme neige artificielle à Sotchi. Le Mambo est sympa également avec son petit pistolet à bille.

Disponible à partir de 59 €.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés