Lego consacre l'un de ses nouveaux coffrets à quatre éminentes scientifiques de la Nasa. Sally Ride, Mae Jemison, Nancy Grace Roman et Margaret Hamilton ont désormais chacune leur figurine Lego, toutes accompagnées d'un décor lié à leur spécialité.

Les jouets n’ont pas un rôle anodin dans la manière dont les enfants envisagent le champ des possibles. Comme le souligne la doctorante Mona Zengaï dans une thèse consacrée au rôle des jouets dans la socialisation de genre, ces objets peuvent contribuer à construire une vision traditionnelle du masculin et du féminin. Néanmoins, ils peuvent aussi contribuer à la déconstruire, souligne la chercheuse.

Une réalité dont l’industrie du jouet commence peu à peu à se saisir, afin de briser les stéréotypes qui peuvent encore être véhiculés par leurs jeux. Afin de redonner de la visibilité aux femmes scientifiques, Lego vient ainsi de sortir un coffret à l’effigie de quatre ingénieures qui ont marqué l’histoire de la Nasa.

À compter du 1er novembre 2017, Lego vendra ce coffret baptisé « Women of Nasa » au prix de 24,99 $. Son emballage renfermera les figurines d’éminentes scientifiques : les astronautes Sally Ride et Mae Jemison, l’astronome Nancy Grace Roman et l’informaticienne Margaret Hamilton.

Lego

Un décor inspiré de leur spécialité

Chaque figurine est accompagnée d’un décor inspiré de leur domaine d’expertise au sein de l’agence spatiale. Ainsi, le kit contient une reproduction de la navette Challenger, à bord de laquelle Sally Ride a effectué son premier vol spatial — il s’agissait également du premier vol d’une femme américaine. On y trouve également une version miniature du téléscope spatial Hubble : Nancy Grace Roman a joué un rôle-clé dans l’instauration du programme, à tel point qu’elle a pu être surnommée « Mère de Hubble  ».

L’idée d’intégrer une collection dédiée à des femmes scientifiques a été soufflée à Lego par Maia Weinstock, rédactrice en chef de MIT News, en juillet 2016. Sa proposition, publiée sur le site de Lego Ideas, a obtenu plus de 10 000 votes. Une popularité qui a incité l’industriel du jouet à confectionner ce coffret.

Katherine Johnson n’a pas été intégrée au coffret

Néanmoins, l’une des scientifiques proposées à l’origine par Maia Weinstock n’a pas été intégrée au coffret sous forme de figurine : il s’agit de la physicienne et mathématicienne Katherine Johnson, dont les calculs ont notamment servi à mener à bien les vols du programme Mercury ou celui d’Apollo 11.

Pour la petite anecdote, Margaret Hamilton a quant à elle pu voir la figurine en plastique à son effigie lors de la production des tous premiers coffrets par Lego. Son personnage est d’ailleurs représenté dans une reconstitution d’une célèbre photo de 1969, où l’on peut apercevoir l’informaticienne debout, à côté du logiciel de navigation mis au point par son équipe pour le projet Apollo.

Partager sur les réseaux sociaux