Un match d'exhibition a permis à deux instances d'AlphaGo, un système d'IA spécialisé dans le jeu de go, de s'affronter. Elles étaient épaulées par un joueur professionnel, chacun jouant alternativement un coup

Vous le savez sans doute si vous vous intéressez au jeu de go ou si vous ne manquez pas une actualité sur l’intelligence artificielle. En Chine se tient actuellement le sommet sur l’avenir du go, au cours duquel Google, par l’intermédiaire de sa filiale DeepMind, organise des parties de très haut niveau entre son système d’intelligence artificielle, AlphaGo, et plusieurs joueurs d’exception.

Au total, cinq confrontations sont prévues. Trois d’entre elles — les plus attendues — opposent Ke Jie, un joueur chinois considéré comme l’actuel champion du monde de la discipline, et AlphaGo. Pour l’instant, Ke Jie est en difficulté : il a perdu les deux premières parties. Même s’il remporte le dernier match, ce qui n’est pas certain, il ressortira perdant de ce face à face.

Mais le sommet sur l’avenir du go est aussi l’occasion d’inventer des rencontres un peu plus originales, comme Pair Go.

L’idée ? Deux instances d’AlphaGo s’affrontent et chacune est épaulée par un joueur professionnel chinois : Gu Li pour la première instance et Lian Xiao pour la seconde. Ici, chaque coup est joué à tour de rôle afin de voir comment jouent ensemble l’esprit humain et la puissance de calcul de la machine. La confrontation a eu lieu le vendredi 26 mai et c’est Lian Xiao qui a remporté le match.

Réagissant à sa défaite, dont la partie peut être revue coup par coup sur le site dédié mis en place par Google, Gu Li a déclaré « qu’AlphaGo a joué de nombreux coups surprenants au cours de la partie. Jouer des matchs comme celui-ci nous donnera de nouvelles idées sur la manière de jouer. Si c’est possible, nous devrions en faire plus ».

La crème des joueurs

Selon Go Ratings, un site faisant référence sur le niveau des meilleurs joueurs mondiaux, Gu Li est classé à la 35ème place, tandis que Lian Xiao est dans le top 10, en sixième position. Gu Li a remporté huit titres de champion du monde, ce qui en fait le joueur chinois avec les victoires les plus internationales, rappelle Google. Lian Xiao a quant à lui gagné deux titres en Chine cette année.

Gu Li est neuvième dan — le plus haut  grade que peut obtenir un joueur professionnel — alors que Lian Xiao est huitième dan. L’an dernier, AlphaGo a reçu un titre honorifique, grand maître du go, par l’association sud-coréenne du go, et a été élevé au rang de neuvième dan. C’est le niveau que possède également Ke Jie, qui a été battu deux fois cette semaine par AlphaGo.

Partager sur les réseaux sociaux