AlphaGo est parvenu à vaincre une deuxième fois Ke Jie, le meilleur joueur du monde, au jeu de go. Une troisième et dernière rencontre est prévue le 27 mai.

L’intelligence artificielle est-elle devenue définitivement plus forte que l’homme au jeu de go ? En tout cas, l’actuel meilleur joueur du monde, Ke Jie, vient peut-être de trouver son maître en la matière : après avoir perdu de justesse lors d’une première partie, le champion chinois d’à peine 19 ans vient de perdre encore une fois contre le système d’IA inventé par la société DeepMind.

Le jeune homme avait pourtant extrêmement bien commencé le match, selon Demis Hassabis, le directeur et fondateur de l’entreprise britannique, devenue une filiale de Google en 2014. « Incroyable. Selon les évaluations d’AlphaGo, Ke Jie est en train de jouer à la perfection en ce moment », a-t-il confié sur Twitter. Mais ça n’a pas suffi — ou en tout cas pas duré assez longtemps — pour obtenir la victoire.

Cette succession de « coups parfaits » a eu lieu lors des cinquante premiers coups de Ke Jie, a expliqué par la suite Demis Hassabis lors d’une conférence de presse tenue après le match, dans des propos rapportés par The Verge. Le joueur a ensuite engagé plusieurs combats complexes sur tout le plateau, qu’AlphaGo a réussi à contenir. Au final, l’IA a fini par pousser Ke Jie à l’abandon.

Toujours selon M. Hassabis, la qualité de jeu déployée par Ke Jie au cours de la partie « a poussé AlphaGo dans ses derniers retranchements ». De son côté, Ke Jie, qui n’a pas caché sa déception lors de la conférence d’après-match, a déclaré « qu’AlphaGo a fait certains mouvements qui étaient opposés à ma vision sur la façon de maximiser la possibilité de gagner ».

Avec cette deuxième défaite, les choses se corsent pour Ke Jie : il sait désormais qu’il ne ressortira pas victorieux des trois confrontations prévues entre lui et la machine. L’enjeu est est de savoir s’il arrivera à sauver l’honneur lors du troisième face à face et s’il trouvera les ressources mentales pour se remettre en selle. Car à la différence d’AlphaGo, Ke Jie est humain : sa confiance peut être entamée.

Le troisième match se déroulera le samedi 27 mai. Ces trois rencontres se déroulent alors que se tient en Chine sommet sur l’avenir du jeu de go. Outre des conférences autour de ce jeu de plateau ancestral, Google organise avec les responsables chinois de l’évènement des matchs d’exhibition mettant en scène AlphaGo dans différentes situations, comme un match entre l’IA et cinq joueurs humains alliés.

À lire sur Numerama : IA vs humain  : quels challenges attendent AlphaGo en Chine  ?

Partager sur les réseaux sociaux