La fusée européenne Ariane V mettra sur orbite deux satellites de télécommunication mardi 4 octobre. L'un est à destination de l'Inde, l'autre de l'Australie.

Il y a de l’agitation depuis quelques jours sur le pas de tir du centre spatial guyanais. En effet, Arianespace doit procéder mardi 4 octobre à la mise en orbite de deux satellites de télécommunication — le premier pour l’Inde, le second pour l’Australie — entre 22h30 et 23h45, heure française. Ce sera une fusée Ariane V qui sera utilisée à cette occasion.

Le premier satellite, Sky Muster TM II, sera opéré par l’opérateur australien National Broadband Network tandis que le second, GSAT-18, est sous le contrôle de l’Organisation indienne pour la recherche spatiale. Ce vol signera le huitième lancement de l’année pour Arianespace et le cinquième effectué avec son lanceur fétiche. En tout, il est prévu que la mission dure un peu plus d’une demi-heure.

Le mois prochain, Arianespace enchaînera avec une autre mission consistant à déployer quatre satellites supplémentaires pour la constellation Galileo. Les appareils, déjà sur place en Guyane, seront déployés à plus de 23 000 km d’altitude. À cette occasion, c’est la version lourde de la fusée Ariane V, appelée ES, qui sera employée. Ce seront les 15e, 16e et 17e satellites Galileo.

À lire sur Numerama : Arianespace s’active avant la mise en orbite de quatre satellites Galileo

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés