Nintendo a, comme prévu, levé le voile sur son troisième jeu mobile. Il s’agira d’Animal Crossing: Pocket Camp et il sortira en novembre.

Très tôt ce mercredi matin, Nintendo a diffusé un énième Direct à la thématique particulièrement ciblée : la présentation de son troisième jeu mobile. Après Super Mario Run et Fire Emblem Warriors, nous allons donc pouvoir profiter d’Animal Crossing : Pocket Camp, dont l’existence n’était plus une surprise. L’adaptation sera disponible au mois de novembre prochain sur iOS et Android, sans plus de précision pour le moment. On peut néanmoins s’inscrire sur un site pour recevoir les futures informations à son sujet. Notez que, probablement à cause d’un bug, le jeu est déjà disponible sur le Play Store australien ce qui signifie que le fichier APK risque rapidement de se retrouver sur la toile.

Certain(e)s vont raquer

Sans trop de surprise, Animal Crossing : Pocket Camp offrira la même expérience que ses prédécesseurs, en un peu plus ramassée peut-être. Toujours est-il qu’elle concentre suffisamment d’arguments pour vite devenir chronophage, surtout avec une disponibilité sur smartphone (garantissant un accès à portée de mains).

Autrement, le but sera de développer son camping en récoltant des ressources, en faisant du troc, en faisant ami-ami avec les autochtones, en construisant des bâtiments, en habillant les intérieurs, en pêchant, en capturant des papillons… En bref, un mélange de simulation de vie et de gestion, avec une horloge interne calquée sur le temps réel.

Le but sera de développer son camping en récoltant des ressources

Du côté du modèle économique, Nintendo a logiquement opté pour le free-to-play avec des microtransactions qui permettront aux plus pressés d’aller beaucoup plus vite en achetant des objets clefs ou en réduisant le temps de construction. Parfait pour faire ©raquer les gens.

Pour finir, Animal Crossing : Pocket Camp se fendra de fonctionnalités sociales un chouïa poussées à partir de sa liste d’amis et de code à échanger. Par ce biais, on pourra visiter le camping des autres ou les accueillir dans le sien.

Partager sur les réseaux sociaux