Selon le prestigieux club Manchester United, les géants du web Amazon et Facebook seraient intéressés par les droits de diffusion de la Premier League, le championnat de foot anglais.

Amazon et Facebook, de par leur désir de s’étendre toujours plus, mangent à tous les râteliers. Ils rêvent sans doute d’un futur où ils pourront proposer à leurs utilisateurs un seul espace où retrouver tout ce qu’ils veulent : du social, du gaming, des films, des séries et du sport.

En somme, l’éventualité de voir Amazon et Facebook mettre de l’argent sur la table pour récupérer tout ou partie des droits de diffusion de la Premier League n’a rien de vraiment étonnant.

Le championnat anglais, considéré comme le plus riche du monde, pèse actuellement plus de 2 milliards d’euros par an en droits télé. À titre de comparaison, les équivalents espagnols (Liga), italiens (Serie A) et français (Ligue 1 Conforama) n’atteignent pas le milliard d’euros.

ballon foot

Bientôt des matches de foot sur Amazon et Facebook ?

L’information nous vient du prestigieux club Manchester United, par l’intermédiaire d’Ed Woodward. À l’occasion de la publication du bilan financier de l’équipe entraînée par José Mourinho, le vice-président a soufflé : «  Je pense qu’ils [Amazon et Facebook] vont entrer dans la danse.  » L’intéressé y voit un intérêt évident : avec des partenaires aussi engagés dans la numérisation, le football anglais pourrait s’offrir de nouveaux moyens de connecter ses fans.

On peut par exemple imaginer des matches diffusés via Facebook avec commentaires des supporters échangés en direct. Amazon, déjà partenaire de la NFL (football américain), pourrait utiliser sa plateforme Prime afin d’ajouter une nouvelle corde à son arc divertissement.

Pour information, les droits de diffusion de la Premier League sont négociés selon des cycles. L’actuel, qui court jusque  2019, est partagé entre les géants Sky et BT (moyennant 5,1 milliards de livres). Ces derniers devront peut-être accueillir Facebook et/ou Amazon pour la période 2019-2022. Voire carrément tout perdre. Jusqu’en 2019, c’est SFR Sport qui diffuse le championnat d’Angleterre en France. Selon la nature de l’accord que peuvent obtenir Facebook et Amazon, les choses pourraient également changer chez nous. Wait & see.

Partager sur les réseaux sociaux