Après Microsoft, c'est au tour d'Electronic Arts de préciser ses plans concernant la Gamescom 2017.

Si Electronic Arts s’est désolidarisé de l’E3, le géant américain reste un participant actif de la Gamescom, le pendant européen de la grande messe américaine. À un peu plus d’un mois de l’édition 2017 du salon se déroulant à Cologne, EA précise logiquement ce qu’il compte faire du 21 au 26 août prochains.

On ne sera pas étonnés de constater que l’accent sera surtout mis sur le catalogue à venir, Star Wars Battlefront II en tête. Le FPS de DICE, dont le contenu s’annonce énorme, est très mis en avant et devrait être l’une des stars de cette fin d’année autrement marquée par la sortie en salles du film Star Wars : Les Derniers Jedi.

Programme copieux

On sera plus surpris, en revanche, de voir Electronic Arts organiser un nouveau show quelques semaines seulement après celui peu reluisant organisé dans le cadre de l’EA Play 2017. La présentation sera diffusée en direct le 21 août, dès 18h30. Le programme s’articulera surtout autour de nouvelles séquences de gameplay, entres autres surprises à découvrir. Il ne faudra pas s’attendre à des annonces tonitruantes, à première vue, éventuellement à davantage d’informations sur le très alléchant Anthem (le prochain BioWare).

Ceux qui se rendront à la Gamescom pourront, en revanche, jouer. Avec 400 bornes installées sur son stand, EA a mis les petits plats dans les grands et ce sera l’occasion de mettre les mains sur le très attendu Star Wars Battlefront II, Need for Speed Payback, le futur hit FIFA 18, l’extension In the Name of the Tsar de Battlefield 1 et des jeux mobiles. Point d’Anthem et d’A Way Out jouables, en somme.

Bien entendu, à l’heure d’un monde connecté, la firme fera vivre l’événement aux gens extérieurs via des diffusions plus ou moins intéressantes pendant toute la durée du salon.

Partager sur les réseaux sociaux