Electronic Arts déploie un patch pour son jeu Star Wars Jedi: Survivor. Il corrige divers problèmes, dont un bug qui pouvait rendre un boss invincible dans certaines circonstances.

Dans le jeu vidéo Star Wars Jedi : Survivor, vous faites face à bien des ennemis qui cherchent tous à vous trucider. Des monstres, des pillards, des impériaux, des droïdes et même des personnes sensibles à la Force — qui ont clairement mal tourné. Parfois, c’est même le décor qui est hostile. Mais avec de la maîtrise, il est possible de surclasser vos adversaires.

Il y a toutefois un scénario dans lequel l’un de vos opposants pouvait devenir invincible, quoi que vous fassiez.

Il s’agit d’un boss, que l’on croise tôt dans le jeu, mais que l’on affronte plus tard. Le temps de parfaire son art de Jedi, en accumulant des capacités de bretteur, de survie et de maîtrise de la Force. Il s’agit de Rayvis, un immense humanoïde à la peau violacée, aux dents acérées et à la mine patibulaire. C’est un Gen’Daï, une espèce réputée difficile à tuer.

Sauf que ce « difficile à tuer » pouvait devenir « impossible à terrasser » dans Star Wars Jedi: Survivor. Heureusement, un patch annoncé le 9 mai est en train d’être déployé sur les versions PC et console du jeu. Parmi les modifications promises, on retrouve justement un correctif concernant la rencontre qui vous opposera à Rayvis sur la lune brisée.

Star Wars Jedi: Survivor // Source : Capture PS5
Rayvis, lors de notre première rencontre avec lui. Rencontre qui se fera relativement dans le calme. // Source : Capture PS5

Au moment du duel qui vous oppose à Rayvis, vous êtes en quête d’un compas spatial qui vous permettra de déterminer le chemin jusqu’à la planète Tanalorr. Il s’avère que Rayvis a des informations sur ce compas, mais il n’a pas envie de les céder. Il s’ensuit alors un combat entre Cal Kestis — le protagoniste — et l’alien, qui se décompose en deux phases.

Le combat peut être relevé pour celles et ceux qui n’ont pas l’habitude de ce genre de confrontation. Cela, même à un niveau de difficulté intermédiaire. Mais si vous ne parvenez pas à le vaincre, même en diminuant franchement le challenge que pose ce boss (en mode « histoire », c’est une promenade de santé), alors le bug repéré par Electronic Arts est peut-être en cause.

Les joueurs et les joueuses sont invités à lancer la mise à jour du jeu dès qu’elle sera disponible — tout le monde doit y avoir accès cette semaine.

D’autres patchs pour Star Wars Jedi: Survivor

Au-delà de Rayvis, le patch intervient sur différents points pour régler une cascade de soucis. Un affichage incorrect avec le mode d’affichage HDR, des sauvegardes ayant des erreurs ou encore des bugs de collision qui peuvent coincer le personnage dans un lieu complètement fermé. Plusieurs désagréments de cette nature ont été corrigés, précise EA.

Le détail du patch note est accessible à cette adresse. Il s’agit du quatrième patch que l’éditeur déploie pour améliorer l’expérience de jeu. Dans la foulée de sa sortie, le studio avait reconnu que le titre manquait de finition, rendant l’immersion un peu décevante. Dans les jours qui ont suivi, les premiers correctifs ont été envoyés, avec des résultats perceptibles immédiatement.

Les jours et les semaines seront encore largement consacrés à la stabilité générale du jeu. D’ailleurs, le studio a esquissé ses prochaines orientations : il est question, entre autres, d’une utilisation plus fine du processeur et de la carte graphique, mais aussi d’un meilleur emploi des performances de certains modèles de processeurs — en l’occurrence, les i7 et i9.


Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !