On connaissait le jeu vidéo Pong. Il y a maintenant la table Pong. L'idée ? Reproduire mécaniquement le principe du jeu sur une table basse. Une campagne de financement participatif a été lancée sur Kickstarter.

Vous êtes branché rétrogaming ? Si c’est le cas, vous pourriez bien vous laisser tenter par la table Pong. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une table basse sur laquelle vous pouvez jouer à Pong ,le célèbre jeu de tennis lancé en 1972 et qui a durablement marqué l’histoire du jeu vidéo en devenant le premier titre à connaître une importante notoriété dans le monde.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la table Pong n’est pas une simple table dans laquelle est enchâssé un écran affichant virtuellement la balle de tennis et les raquettes : sous la dalle en verre se trouve en réalité un mécanisme reproduisant mécaniquement le jeu vidéo, avec un cube métallique qui est déplacé magnétiquement d’un bout à l’autre de l’aire de jeu.

Ici, au lieu d’utiliser le clavier du PC ou la manette de la console pour déplacer la raquette sur l’axe de votre ligne de but, il vous faudra tourner un contrôleur circulaire pour empêcher la balle d’entrer dans vos cages et tenter de marquer un point à l’adversaire. La table est complétée par quelques boutons permettant de naviguer dans les menus et de faire quelques réglages avant de lancer une partie.

S’il n’est pas aussi spectaculaire que l’initiative d’un professeur d’informatique qui s’est amusé à transformer une façade d’immeuble en immense terrain de jeu pour Pong, grâce à un mur de lumières LED, le projet porté par Gerardo Orioli, qui a lancé une campagne de financement participatif pour le faire aboutir, est accessible au grand public. D’autant que la table peut aussi servir d’élément de déco dans un salon.

Outre son aspect ludique, la table Pong peut également servir de… table.

La présentation en vidéo montre en effet que des verres sont posés à côté de l’écran — on devine qu’ils peuvent être aussi posés dessus lorsque aucune partie n’est en cours. Gare toutefois à ne rien renverser, même si on suppose que les développeurs ont fait en sorte que la table soit étanche et facilement nettoyable pour ne rien abîmer (la page Kickstarter ne dit rien à ce sujet, cela dit).

La table inclut d’autres fonctionnalités, qui ne sont pas vraiment indispensables mais qui apportent une certaine plus-value, comme la présence de prises permettant d’y brancher des smartphones pour les recharger, un système sonore pour écouter de la musique via Bluetooth et un affichage de l’heure au niveau de l’écran. Enfin, la table elle-même est déclinée en quatre styles différents.

Il a fallut à l’équipe trois ans de développement pour mettre au point un prototype. Celui-ci ayant reçu un bon accueil sur les réseaux sociaux et une couverture médiatique favorable, le projet est allé de l’avant en lançant une campagne Kickstarter qui doit se terminer le jeudi 13 avril 2017. L’objectif ? Atteindre le cap des 250 000 dollars. Pour l’instant, plus de la moitié du chemin a été parcourue, avec 142 146 dollars dans le pot.

Attention toutefois, si vous voulez participer : pour obtenir la table, il vous faudra dépenser au moins 1 100 dollars pour obtenir la version réservée aux soutiens de la première heure (le stock est limité). Sinon, comptez au moins 1 290 dollars. Un modèle collector est vendu 5 000 dollars avec notamment une dédicace de Nolan Bushnell, le concepteur de Pong et le fondateur d’Atari.

Il est aussi possible de faire des versements moindres, essentiellement pour la beauté du geste, même si pour certains montants, il est possible de repartir avec quelques goodies.

Partager sur les réseaux sociaux