Parée d'or et arborant fièrement sa grossesse, Beyoncé a donné une performance majestueuse lors de la cinquante-neuvième cérémonie des Grammy Awards. Et n'a, à nouveau, pas reçu la prestigieuse récompense cette année.

Elle est apparue sur scène sous forme d’hologramme, vêtue d’un bikini doré et arborant fièrement sa grossesse. Beyoncé a livré hier soir une prestation prodigieuse face au public lors de la cinquante-neuvième cérémonie des Grammy Awards. Introduite par sa propre mère Tina Knowles, la chanteuse a interprété les titres Love Drought et Sandcastles de son album Lemonade, en hymne à la maternité mais également à l’Amérique noire dont Beyoncé s’impose désormais comme une véritable icône.

Accueillie par une ovation lors de son entrée sur la scène du théâtre du Staples Center de Los Angeles, Beyoncé s’est dévoilée de profil, dans une tenue dorée offrant au caméras du monde entier les premières images de son ventre rebondi. Mais il s’agissait en fait d’un hologramme de la chanteuse, qui a ensuite laissé place à la véritable icône de la soul et du RnB, habillée d’une somptueuse robe dorée et portant une couronne. Encerclée par ses danseuses comme par des vestales, la chanteuse n’a jamais aussi bien porté son surnom de Queen B.

Centrée sur le thème de la maternité, sa performance a clairement joué sur le fait que la chanteuse était enceinte. On retiendra également ce moment où Beyoncé s’est installée sur une chaise qui s’est renversée vers l’arrière, tandis que ses danseuses se prosternaient autour d’elle.

Et pourtant, en dépit de ce show monumental et de ses soixante-deux nominations totales aux Grammy Awards (faisant de Beyoncé la femme la plus nominée de tous les temps), la chanteuse n’a toujours pas raflé la prestigieuse récompense. Et ce malgré (ou à cause de ?) son album profondément engagé politiquement, voyageant de l’afroféminisme aux revendications raciales, et évoquant même les violences policières aux États-Unis.

Tu es notre lumière, Beyoncé

C’est finalement une Adele visiblement très émue qui est montée sur scène pour remercier son public. Regardant droit dans les yeux Beyoncé, elle a ensuite expliqué qu’elle ne pouvait pas accepter la récompense.

« Je ne peux pas accepter cet award. L’album Lemonade était juste monumental, Beyoncé. Il était tellement monumental, bien pensé et beau, il venait de l’âme… Tous les artistes ici t’adorent. Tu es notre lumière. Ce que tu fais ressentir à mes amis, et à mes amis noirs, tu leur donnes la force de se battre pour leurs droits. Je t’aime, et je t’aimerai toujours », s’est exprimée l’interprète de Hello face à une Beyoncé au bord des larmes.

Partager sur les réseaux sociaux