Des chiffres plus précis sur le succès de Super Mario Run sont tombés. Il a rapporté, pour l'heure, 30 millions de dollars à Nintendo.

Une étude du cabinet d’analyses Newzoo révélée par The Wall Street Journal nous permet d’en apprendre plus sur les performances commerciales réelles de Super Mario Run, premier jeu mobile de l’histoire de Nintendo. Depuis son lancement le 15 décembre dernier, l’application fait un carton sur l’App Store : 90 millions de téléchargements aux dernières nouvelles. Mais il faut se rappeler que Super Mario Run est gratuit et ne rapporte de l’argent à Nintendo que si l’utilisateur consent à payer les 9,99 € permettant de débloquer l’ensemble du contenu du jeu (via une unique microtransaction).

Super Mario Run

3,33 % d’acheteurs

Sur ces 90 millions de téléchargements, seuls 3 millions ont été effectivement transformés en achats, soit 3,33 % des joueurs. C’est moins que la moyenne des autres applications (7 % sur iOS selon les chiffres fournis par AppsFlyer) et au moment du lancement, où 10 % des gens avaient craqué. Cela permet quand même à Nintendo d’engranger 30 millions de dollars en quinze jours, un chiffre à mettre en perspective avec les 200 millions de dollars enregistrés par Pokémon Go en 32 jours. A priori, Super Mario Run ne les battra pas.

Mais il faut quand même rappeler que, pour l’heure, seuls les possesseurs d’un appareil iOS peuvent jouer à Super Mario Run. Le titre débarquera très bientôt sur Android, la plus grande base installée sur le marché mobile. Le runner a donc un bel avenir devant lui, même si le succès apparaît plus que jamais à relativiser au regard du nombre de téléchargements.

Partager sur les réseaux sociaux