Marco Polo a coûté plus de 200 millions de dollars à Netflix, avec un retour sur investissement plutôt faible malgré les dires de Ted Sarandos. Pragmatique, le géant de la SVOD annule la troisième saison de l'onéreuse fresque historique.

L’année 2016 restera celle des premiers renoncements pour Netflix. Alors que le géant de la vidéo à la demande par abonnement (SVOD) avait habitué ses partenaires à des budgets conséquents  et des contrats automatiquement reconduits, l’étau financier commence à se resserrer autour des productions. Si certains, comme les Duffer et leur Stranger Things, sont toujours aussi bien reçus chez Netflix, d’autres producteurs commencent à s’inquiéter pour leur avenir.

maxresdefault-3

Après avoir annulé la troisième saison de Bloodline, ce qui sonnait déjà comme une première reculade, Netflix procède à une nouvelle coupe avec la très coûteuse série Marco Polo. The Hollywood Reporter a en effet appris que la fresque historique n’aurait pas de troisième saison.

La série avait déjà mal commencée : rejetée par la chaîne de télévision américaine Starz qui voulait en faire un de ses shows phares, Netflix avait sauvé le projet de la société de production The Weinstein Company malgré des critiques assassines. Il faut dire que le show n’était ni bien mené ni respectueux pour son sujet — la culture asiatique — et tentait de faire revivre le (pas si) glorieux cinéma kung-fu.

Un succès international ?

Mais Netflix espérait que le casting international et le sujet trouveraient un public en dehors des contrées américaines, en Europe et en Asie notamment. Ted Sarandos, directeur de la programmation, expliquait : « Marco Polo est une série pour laquelle l’audience américaine n’a pas d’effet sur nos audiences à l’international. C’est un show particulièrement populaire en Asie et en Europe. On ne peut se concentrer sur le fait de savoir si vos voisins pourraient le regarder ou non, ce n’est pas pertinent, parce que Marco Polo réalise ce qu’il est supposé réaliser [réunir une audience internationale].  »

Plutôt sur la défensive pour expliquer le flop américain de la série, le responsable de Netflix tente de convaincre que les revenus internationaux du show montre sa pertinence.

a3d0b8ae6b492e74c8d1947736b07a17952996aa

Pour notre part, en tant qu’Européens, nous n’avons pas senti la vague Marco Polo. Les résultats d’audience de Netflix étant toujours secrets, il est possible que nous soyons passés à côté d’une vraie tendance de fond. Cela nous étonnerait quand même que ce soit réellement le cas, puisque les résultats financiers de Netflix montrent que le show qui a coûté 200 millions de dollars n’a jamais provoqué de hausse d’abonnements à travers le monde.

Pragmatique, la société est arrivée à la conclusion qu’il fallait arrêter le tir. Marco Polo s’arrête ici, rejoignant la très courte liste des séries annulées par ses soins, avec Bloodline et Hemlock Grove. En revanche, ce mouvement de restriction budgétaire sur les show coûteux pourrait inquiéter The Get Down et son budget démesuré, ; pour l’heure, le show n’a toujours pas signé pour compléter la seconde partie de sa première saison.

Partager sur les réseaux sociaux