Phil Spencer est un immense fan des licences Nintendo. Et il ne serait pas contre l’idée de voir le plombier s’installer dans le catalogue Xbox.

Le lancement de Super Mario Run sur iOS le 15 décembre prochain vend du rêve à Phil Spencer. En effet, le charismatique patron de la branche Xbox fantasme sur une machine Microsoft dont le catalogue comprendrait des productions mettant en scène le célèbre plombier. Le hic ? La Xbox One n’est pas vraiment un smartphone et si Nintendo se prend l’envie folle de migrer vers le multiplateforme, alors il se tournerait davantage vers le leader Sony, partageant la même nationalité en prime. Ceci étant, l’espoir fait vivre et Phil Spencer peut toujours nourrir ses songes.

Mario

On deale Minecraft contre Mario, OK ?

« J’aimerais voir Mario sur Xbox.  » confirme Phil Spencer dans les colonnes d’Ausgamers. Il précise : « En tant que personne dans l’industrie qui joue depuis longtemps, j’affirme : Nintendo a le meilleur catalogue first-party. Leurs jeux sont fantastiques et ces souvenirs qu’ils ont installés chez beaucoup d’entre nous, qui avons joué et partagé ces expériences incroyables, les avoir sur Xbox serait incroyable.  » Attaché professionnellement à Xbox, Phil Spencer est donc un grand fan de Nintendo, comme beaucoup de monde après tout.

Mieux, l’intéressé explique qu’un partenariat entre Microsoft et Nintendo pourrait voir le jour. Il y en a déjà eu un pour Minecraft d’ailleurs, « Nous avons Minecraft sur Nintendo et quand l’opportunité de travailler avec eux s’est présentée, certains ont dit, « Mais pourquoi vous faites ça ? », mais cela a été une bonne relation avec Nintendo. Ils ont même mis Mario dans la version Wii U de Minecraft grâce à un DLC. Et nous pouvons continuer à travailler avec eux et à développer une relation forte… je veux dire, cela pourrait nous amener à quelque chose d’autre, ce qui serait fantastique. Quand on me demande si je veux voir Banjo dans Super Smash Bros., je réponds toujours oui sans hésiter. Certains estiment que c’est une réponse de relation presse, mais pourquoi dirais-je non ? »

En résumé, on vous donne Minecraft, donnez-nous Mario. Simple comme business. Aussi probable qu’un pain au chocolat à 15 centimes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés