Tous les amateurs de Worms seront conquis par Mayan Death Robots, un jeu concocté par Belge Sileni Studios.

C’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleurs robots. Mayan Death Robots reprend en effet les très efficace mécanique de Worms dans un subtil clin d’œil à la prophétie Maya annonçant la fin du monde en 2012.

Sileni studio propose un jeu typé arène, dans lequel des aliens robots géants participent à une émission de télévision, réveillent les dieux et combattent les conquistadores Espagnols. Autant dire que la fin du monde sera assez mouvementée.

Panique au Chichén Itzá

Chaque joueur incarne un robot qui dispose d’une artillerie spécifique, avec laquelle il faudra viser son adversaire avant la fin du temps imparti. Attention, puisque l’arène est aussi soumise à des bombardements aliens. Le tout est de savoir à la fois jauger son attaque et ses déplacements.

Il est également possible de bâtir quelques défenses pour se protéger de son adversaire, on notera à ce propos la petite inspiration de Tetris. La fonction de tour par tour dans Mayan Death Robots est dynamique, c’est-à-dire que chaque joueur joue son tour simultanément. Ainsi les aficionados de Worms ne devront pas trop se reposer sur leurs lauriers, puisqu’il faudra réagir vite. Mayan Deat Robots se joue aussi bien en solo qu’en multijoueurs, que ce soit en local ou en ligne.

Le jeu a d’ores et déjà conquis dans la sphère indépendante, puisque Mayan Death Robots a gagné l’award du « Best in Show – Audience Choice » lors du Casual Connect Eastern Europe 2014 à Belgrade.

Le jeu est disponible depuis le 20 novembre sur PC, une sortie sur PS4 et Xbox One est prévue ultérieurement.

Mayan Death Robots

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos