iPhone

Comme nous l’avions préssenti, Apple s’est joint à Orange dans la lutte contre les redevendeurs d’iPhone débloqués. La firme de Cupertino a en effet envoyé le 27 octobre une lettre à PhoneAndPhone demandant au site français de « cesser, dès réception de cette lettre de même que pour l’avenir, toute importation, toute mise en vente et/ ou toute vente de produits Apple dans l’espace économique européen, sauf à ce que ces produits aient été mis sur le marché européen par Apple ou avec son consentement« .

Ambigue, la lettre ne semble pas s’opposer frontalement au principe même de la vente de l’iPhone en dehors de son contrat d’exclusivité avec Orange, mais demander uniquement au revendeur d’attendre que le téléphone soit officiellement vendu en Europe. Apple peut difficilement être plus exigeant sans s’opposer lui-même à des poursuites, au regard des lois françaises sur la concurrence et la consosommation, qui interdisent la vente liée. C’est d’ailleurs l’interprétation retenue par PhoneAndPhone, qui s’est plié à la demande et a choisi d’attendre le 9 novembre, date de sortie de l’iPhone en Grande-Bretagne et en Allemagne, pour remettre le terminal en vente. Orange, cependant, ne commercialisera l’iPhone qu’à compter du 26 novembre.

Pour mémoire, PhoneAndPhone proposait l’iPhone avec un abonnement chez Bouygues Télécom pour 379 euros, ou avec un abonnement chez Virgin Mobile pour 419 euros. Orange commercialisera le téléphone mobile d’Apple pour 399 euros avec un abonnement, ou débloqué sans abonnement à 749 euros.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés