Il y a à peine un mois de cela, Amazon annonçait son intention de commercialiser son propre eBook. Les premières prévisions montaient alors son prix entre 400 à 500 $, alors même que le coût trop élevé de ce type de support constituait un facteur majeur de son insuccès auprès du public.

Barnes & Noble, qui avait d’ailleurs refusé de commercialiser le premier Sony Reader, annonçait clairement ne pas avoir l’intention d’en vendre tant que son prix ne l’ouvrirait pas au grand public. Leçon retenue ? Plus ou moins. Sony vient de dévoiler la nouvelle version de son eBook un poil moins cher que la première. 300 dollars contre 350 pour le premier. Sony donne à son gadget la possibilité d’afficher 4 niveaux différents de gris (l’ancien modèle avait été fort critiqué pour son fond). 100 ouvrages seront offerts d’office avec le PS-505 contre 50 pour la commercialisation du premier Sony Reader.

Malheureusement, sa capacité de stockage est restée inchangée (7.500 pages) et cette version n’est toujours pas compatible avec le PRC ou les PDF cryptés, deux formats sous DRM imposés par le marché. Les modifications résident surtout dans l’ergonomie de l’appareil, mais est-ce que cela sera suffisant pour compenser l’échec cuisant du premier ? Rien n’est moins sûre.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés