Avec une progression de 13 % par rapport à 2005 et 16,47 millions d’entrées en salle, le mois de novembre efface la fausse note d’octobre (- 9,3 %) pour le cinéma en France. Sur les onze premiers mois de l’année, le Centre National de la Cinématographie note une progression de 10,4 % par rapport à l’année dernière, et estime que les exploitants devraient avoir enregistré 191 millions d’entrées pour la fin de l’année. Le piratage des Choristes et des Bronzés 3 n’a donc pas nuit aux entrées en salle (qui a dit « au contraire » ?), mais c’est davantage pour les ventes de DVD que les studios sont inquiets. Le cinéma sert depuis longtemps de publicité géante pour la vente et la location des vidéos. Si la publicité continue à fonctionner, il n’est pas certain que le produit soit encore prêt à être acheté, surtout s’il n’y a pas de révision de la chronologie des médias.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés