Dailymotion devrait prochainement changer de propriétaire. Vivendi a en effet proposé d'acquérir la totalité de l'hébergeur français pour 250 millions d'euros. Une offre qui ferait à la fois les affaires d'Orange, qui souhaite se désengager de la plateforme, et conviendrait au gouvernement, qui réclame un repreneur français.

C'est peut-être l'épilogue de l'affaire Dailymotion. Après deux ans de péripéties, Orange a finalement trouvé un candidat pour s'occuper de la plateforme de vidéos. Selon plusieurs sources consultées par Le Monde et Les Échos, il s'agit de Vivendi : Le conglomérat français aurait fait une offre de 250 millions d'euros pour récupérer la totalité du capital de l'hébergeur.

Si cet accord prend forme, il signera de facto la fin de la participation d'Orange dans les affaires du site et mettra un terme, au moins provisoirement, aux ambitions de l'opérateur dans la vidéo en ligne. Sur le plan financier en revanche, le deal est plus que favorable puisqu'il couvre largement l'acquisition de Dailymotion ainsi que les investissements qui ont eu lieu ultérieurement.

Aux yeux du gouvernement, l'arrivée de Vivendi parmi les repreneurs potentiels est aussi une bonne nouvelle. L'exécutif est en effet très dubitatif à l'idée de laisser entrer une holding chinoise dans le capital de Dailymotion. C'est ce qu'a rappelé la semaine dernière le ministre Emmanuel Macron, qui a fait comprendre à Orange qu'il serait préférable de privilégier un acteur français ou européen.

Pour Vivendi, l'acquisition de Dailymotion s'inscrit dans une réorientation générale du groupe. Avec la vente de SFR à Numericable, le conglomérat cherche à se recentrer sur les médias et les contenus. Dans ce domaine, la société possède déjà Canal+ et Universal Music. En la matière, Vivendi a une expérience plus fournie qu'Orange pour développer un projet industriel crédible pour Dailymotion.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés