Le PDG de Renault-Nissan annonce l'arrivée des premiers véhicules autonomes pour 2016. Ces derniers pourront se mouvoir seuls dans les embouteillages. Le chef d'entreprise a par ailleurs précisé les prochaines étapes qui permettront d'aboutir à un véhicule entièrement autonome.

Les premières voitures autonomes conçues par Renault et Nissan seront commercialisées dès l'année prochaine. Lors du Mobile World Congress qui se déroule actuellement à Barcelone, Carlos Ghosn, qui est le PDG des deux constructeurs, a en effet indiqué que chaque marque proposera au moins un modèle de véhicule capable de se déplacer seul, sans l'intervention du conducteur.

Dans un premier temps, la délégation de la conduite sera déclenchée par le conducteur lorsque les conditions de circulation seront sans danger pour les autres usagers, par exemple quand la voiture sera prise dans les embouteillages. "La conduite autonome dans les bouchons sera proposée dès 2016" a expliqué l'industriel, dans des propos rapportés par l'Usine Digitale.

Ensuite, Carlos Ghosn a indiqué que le système automatique gagnera en autonomie tous les deux ans. "La conduite sur autoroute avec changement de file sera proposée en 2018 et la conduite en villes, plus complexe, en 2020", a-t-il indiqué. En effet, le nombre d'évènements à prendre en compte est à chaque fois plus important, ce qui nécessite plus de développement et de retours d'expérience.

Le calendrier détaillé par le PDG de Renault-Nissan correspond globalement aux informations que nous avions obtenues de Renault lors de notre enquête en 2012, au moment où Google enchaînait les milliers de kilomètres d'essais. À l'époque, le constructeur français nous avait dit envisager de déployer des voitures semi-autonomes par étapes, entre 2015 et 2018.

L'année 2020 constitue pour de nombreux constructeurs une date butoir pour basculer dans l'ère des voitures autonomes. C'est le cas pour Renault-Nissan, mais aussi pour les industriels japonais. En tout cas, les tests sur route se multiplient, tout comme les partenariats (dont la NASA !) et les expérimentations sur la voie publique, dont l'autoroute (c'est le cas de Nissan).

Selon Carlos Ghosn, il faudra toutefois patienter encore quelques années supplémentaires pour que les véhicules totalement automatisés, c'est-à-dire n'ayant plus du tout besoin de conducteur, apparaissent. Dans ce domaine, le PDG de Renault-Nissan évoque 2025. Il faut dire que les problèmes concrets que doivent gérer les automobiles sont nombreux et complexes.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés